Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

La Chine devient le troisième producteur de gaz de schiste au monde

Chine  producteur  gaz de schiste  monde

La Chine est devenue le troisième producteur mondial de gaz de schiste derrière les États-Unis et le Canada, selon un rapport de l'agence iranienne PressTV qui précise que l'année dernière, le pays a pompé près de 8 milliards de mètres cubes de gaz de schiste. 

Une croissance de plus de 70%

Dans le détail, ce résultat annuel est en amélioration de 76,3% par rapport à 2015, indique le ministère chinois des Terres et des Ressources, un véritable boom. Les investissements dans l'exploration pour le gaz de schiste atteignent ainsi 1,3 milliard de dollars (1,08 milliard d'euros).

La production de gaz de schiste en Chine poursuit sa croissance cette année, car le pays cherche à s'éloigner du pétrole brut et se rue donc de plus en plus sur le gaz en tant que combustible « plus propre » dans le cadre des efforts gouvernementaux visant à la diminution des niveaux de pollution.

Début août, le ministère chinois des Terres et des Ressources a annoncé qu'il ouvrirait deux autres sites de production de gaz de schiste dans le sud du pays, tout en prévoyant de planifier également plus d'appels d'offres dans l'exploration pour la découverte de nouveaux puits de pétrole et de gaz. Les deux sites annoncés seront situés dans la province du Guizhou et dans celle du Hubei. L'appel d'offres pour le projet de développement du site du Guizhou, disposant d'une enveloppe de 193 millions de dollars (160,5 millions d'euros), a eu lieu le 18 août dernier et a été attribué à la société locale, Guizhou Industry Investment (Group) Co.

D'importantes réserves difficilement exploitables

La Chine possède d'importantes réserves de gaz de schiste, mais celles-ci sont situées dans des zones géologiquement difficiles où il n'y a pas d'infrastructures de production et de transport développées, et les droits d'exploration restent encore limités, notait Bloomberg en 2016. Fin 2015, les réserves de gaz de schiste récupérables étaient estimées à 130 milliards de mètres cubes, contre 5,19 trillions de mètres cubes pour le gaz conventionnel.

L'un des plus grands gisements chinois de gaz de schiste est situé dans le district de Fuling, dans la province du Sichua, avec des réserves éprouvées de 600,8 milliards de mètres cubes.

Pékin a annoncé un objectif visant à augmenter les réserves éprouvées de gaz de schiste dans le pays à plus de 1,5 trillion de mètres cubes d'ici à 2020, ce qui impliquerait des investissements importants dans la technologie de récupération ainsi que dans les infrastructures.

La production devrait également s'étendre à 30 milliards de mètres cubes d'ici 2020, selon le ministère, et à 80 à 100 milliards de mètres cubes d'ici 2030.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr