Investir dans le solaire maintenant : Bonne ou mauvaise idée face à ces prix ?

L' se distingue comme l'une des sources d'énergie décarbonée les plus accessibles grâce à l'abondance et au coût modéré des modules photovoltaïques disponibles. En une décennie, les coûts des panneaux solaires ont chuté de manière impressionnante, rendant cette énergie encore plus accessible. Les tarifs actuels, notamment ceux des modules chinois, sont parmi les plus compétitifs jamais vus.

Une concurrence féroce sur le marché

La Chine, dominant le marché en tant que fournisseur majeur de modules photovoltaïques et de silicium polycristallin, détient près de 80% de la part de marché mondiale. Cette dominance a suscité l'intérêt de nombreux nouveaux acteurs désireux de défier les leaders du secteur. Face à cette concurrence, les entreprises établies bénéficient d'avantages tels que des chaînes d'approvisionnement solides, des technologies avancées, une bonne réputation et un accès direct aux marchés. Les nouveaux venus, cherchant à se faire une place, se servent souvent du comme principal argument pour séduire des clients.

Une baisse significative des prix des modules solaires

La concurrence accrue a naturellement entraîné une réduction des prix des modules solaires. Pour illustrer, au deuxième trimestre de 2008, le coût du watt-crête s'élevait à 3,8 €. En août 2023, ce coût a chuté drastiquement pour atteindre 0,14 €/Wc, marquant un record. La concurrence, les économies d'échelle et les coûts des matériaux jouent un rôle dans cette baisse. Cette année, un autre facteur a influencé les tarifs.

Lire aussi   Attention, les "passoires énergétiques" pourraient subir une réforme!

Un stock européen de 40 GW

D'après Rystad Energy, l' aurait stocké près de 40 GW de modules solaires. Pour contextualiser, cela représente la capacité solaire totale installée en Europe en 2022. La valeur de ces stocks est estimée à 7 milliards de dollars. Cette accumulation provient des ambitions énergétiques des pays européens tels que la France, l' et l'Espagne, qui ont importé en grande quantité des modules solaires chinois, parfois au-delà de leurs besoins.
Avec les pays européens comme principaux acheteurs, les prix des panneaux chinois ont diminué face à cette surabondance. Si les importations continuent, ce stock pourrait même atteindre 100 GW. Malgré cette accumulation, l'Europe n'a pas réduit ses importations.

Les perspectives d’avenir

Les prix des modules solaires continuent de baisser, suscitant des interrogations sur la durabilité de cette tendance. Un rapport de Clean Energy Associates offre une perspective sur le sujet. Selon leurs données, la devrait se maintenir. D'ici 2027, la surproduction en Chine pourrait même doubler l'offre par rapport à la demande, poussant les prix à la baisse. Certains experts anticipent un record de 0,13 €/W d'ici fin 2023. À court terme, une des prix est envisageable. Les coûts des matières premières, comme le carbonate de sodium et l'EVA, augmentent.

L'énergie solaire gagne en attractivité grâce à la réduction des coûts des modules. La concurrence et l'accumulation de stocks en Europe, notamment des modules chinois, influencent cette tendance. Les prévisions suggèrent une baisse continue des prix, malgré des augmentations potentielles dues aux coûts des matières premières. L'énergie solaire reste une option majeure dans le paysage énergétique décarboné.

4.2/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Autres