Votre maison manque de charme? Transformez-la avec une cloison en placo!

L' intérieur peut prendre une toute nouvelle dimension avec l' d'une cloison en placo. Un point clé à considérer est l'épaisseur de la cloison, qui varie en fonction de son utilisation, de sa fonction, du type d'isolant utilisé et des dimensions des supports.

Choix de l’épaisseur de la cloison en placo

Les plaques de placo sont classifiées en différentes épaisseurs, indicées par le sigle BA accompagné d'un chiffre. Voici leurs utilisations principales :

  • BA6 (6mm) : adaptées pour les cloisons d'habillage,
  • BA10 (9,5mm) : utiles pour couvrir un mur ou pour un petit agencement,
  • BA13 (12,5mm) : standard pour les cloisons, faux plafonds et aménagements de combles,
  • BA15 (15mm) : idéales pour les faux plafonds,
  • BA18 (18mm) : recommandées pour renforcer l' thermique,
  • BA25 (25mm) : peu courantes, elles sont rarement considérées par les particuliers.

A noter que l'épaisseur standard d'une cloison est de 12,5 mm avec une plaque de type BA13.

Double cloison pour une isolation phonique renforcée

Si vous avez besoin d'une isolation phonique supérieure, la mise en place d'une double cloison peut être une à envisager.

Coût d’une plaque de placo

Le d'une plaque de placo fluctue en fonction de son épaisseur, mais aussi de sa qualité et de ses caractéristiques additionnelles. La plaque de BA13, par exemple, coûte en moyenne 5€.

Installation d’une cloison en placo

Quant à l'installation de la cloison, elle requiert plusieurs étapes :

  1. Préparer le sol, le plafond et les murs,
  2. Fixer les rails,
  3. Inserer les montants,
  4. Visser les plaques de placo sur les montants,
  5. Jointoyer les plaques,
  6. Finaliser les bords.
4.5/5 - (13 votes)
Lire aussi   Aménagement de chambre d'enfant : les erreurs à ne pas commettre !

Laisser un commentaire

Autres