“Les étonnants secrets des centrales d’énergie par pompage-turbinage!”

Il y a un demi-siècle, les stations de transfert d'énergie par pompage-turbinage (STEP) s'imposaient comme le principal moyen de stocker de grandes quantités d'. Actuellement, malgré l'évolution technologique, elles restent un pilier central dans ce domaine.

Le rôle historique des STEP en France

La première STEP du pays a vu le jour à Revin, dans les Ardennes, en 1976. Sa mission première était de stocker les surplus de production des réacteurs nucléaires afin de les utiliser lors des pics de consommation. Aujourd'hui encore, la compte six grandes STEP, qui poursuivent leur activité selon le même principe.

Fonctionnement des STEP

Le fonctionnement des STEP repose sur le de l'énergie potentielle de l'eau. Elles sont équipées de deux bassins : un réservoir supérieur situé en altitude et un réservoir inférieur en bas. Pour charger, l'eau est pompée du bassin inférieur vers le supérieur. En phase de décharge, l'eau redescend vers le bassin inférieur, actionnant au passage une turbine qui génère de l'électricité.

En plus de l'énergie nucléaire, les STEP stockent également l'énergie excédentaire provenant des éoliennes et du solaire. Plus encore, la plupart d'entre elles ont été construites dans les montagnes, enterrées sous des centaines de mètres de roche pour une intégration optimale dans le paysage.

La rénovation de la STEP de Revin

Actuellement, la STEP de Revin connaît une phase de destinée à prolonger sa durée de vie de 40 à 50 ans. Pour ce faire, les alternateurs ont été démontés et rénovés. Les roues des turbines ont également été remplacées pour une meilleure . De même, l'un des robinets régulant l'arrivée de l'eau a été démonté et rénové.

Lire aussi   Des millions de foyers paralysés par une coupure d'électricité monstrueuse

Les bassins de la STEP de Revin

Les deux bassins de la STEP de Revin sont totalement artificiels et implantés au cœur de la forêt. Le bassin supérieur, baptisé “Marquisades”, a été vidé en vue des travaux de rénovation. Quant au bassin inférieur, nommé “Whitaker”, il avait été asséché en 2021.

Une nouvelle vie pour la STEP de Revin

Une fois rénovée, la STEP de Revin reprendra son rôle clé dans la stabilisation du . Sa capacité à faire face aux fluctuations des énergies renouvelables intermittentes sera précieuse pour un minimum de 40 ans supplémentaires.

4.9/5 - (18 votes)

Laisser un commentaire

Autres