La révolution du transport aérien : Découvrez Flying Whales !

L'aventure de la start-up Flying Whales, fondée en 2012 par Sébastien Bougon, est fascinante et pleine de promesses. Initialement centré sur le transport de , le projet a rapidement suscité l'intérêt et reçu le soutien financier de nombreux investisseurs.

Un début encourageant pour Flying Whales

Le projet de Flying Whales a d'abord vu le jour en tant que pour le transport de bois, en association avec l'Office National des Forêts. Sa pertinence a été reconnue lorsqu'il a été sélectionné parmi les 34 projets du programme Nouvelle Industrielle, initié par Arnaud Montebourg.

Le soutien financier n'a pas tardé à suivre. Le constructeur aéronautique chinois AVIC, Bpifrance, et le Québec ont tous investi dans le projet, permettant à l'entreprise de réussir son plan de de 450 millions d'euros en 2022.

Un dirigeable révolutionnaire pour des missions variées

Flying Whales ambitionne de rendre accessibles les zones isolées grâce à une solution de transport aérien innovante. Qu'il s'agisse de transporter des infrastructures lourdes, d'apporter une aide humanitaire, de gérer la logistique ou de porter secours à la forêt, le dirigeable de l'entreprise, baptisé LCA60T, est conçu pour répondre à une variété d'usages.

  • Le LCA60T, pour “Large Capacity Airship 60 Tons”, est gonflé par 180 000 m3 d'hélium, un gaz non inflammable.
  • Il mesure 200 m de long, 50 m de diamètre, et peut transporter une charge de 60 tonnes.
  • Sa vitesse maximale est de 100 km/h, et il peut atteindre une altitude de 10 000 pieds.
  • Il est propulsé par une combinaison hybride de thermique et d', avec l'objectif ultime de devenir 100% électrique.
Lire aussi   Attention, danger pour nos décharges : 2,2 millions de tonnes de pales d'éoliennes à recycler

Les défis à relever

Néanmoins, le monde des dirigeables contemporains est semé d'obstacles. L'un des principaux défis est l'accès à l'hélium, un gaz rare et cher. Malgré cela, des tests sur l'enveloppe du dirigeable ont eu lieu en 2018, et des tests sur les moteurs électriques ont récemment été effectués.

Fort de ces avancées, Flying Whales prévoit de commencer la production du premier LCA60T en 2024, avec l'objectif de le mettre en exploitation commerciale en 2026.

4.7/5 - (23 votes)

Laisser un commentaire

Autres