Attention ! Le prêt à taux zéro va changer en 2024. Découvrez comment.

Le (PTZ), un dispositif gouvernemental d'accession à la propriété, se destine pour la majeure partie aux primo-accédants et connaîtra de nombreuses évolutions en 2024.

Le prêt à taux zéro, une initiative gouvernementale

Le PTZ est un mécanisme d'aide à l'achat sans intérêts, soutenu par l'État. Ce prêt permet de financer une part de l' dans un bien immobilier, que ce soit neuf ou ancien. La durée de ce prêt peut s'étendre sur 20, 22 ou 25 ans.

Les critères d’éligibilité au PTZ

Pour bénéficier du PTZ, il est nécessaire de se plier à certains critères. Notamment, les demandeurs ne doivent pas avoir été propriétaires durant les deux ans qui précèdent leur demande et doivent correspondre à des critères de revenus préétablis.

Les évolutions attendues en 2024

D'après les prévisions, le PTZ profitera à environ 1,8 million de ménages supplémentaires en 2024. Ces évolutions toucheront en premier lieu les types de biens éligibles et les conditions de ressources.

Les zones et types de biens concernés

L'État favorisera l'achat d'appartements neufs dans les zones dites “tendues”. De ce fait, 209 communes supplémentaires intégreront la liste de ces zones. Par ailleurs, l'achat de maisons individuelles neuves sera restreint pour limiter l'étalement urbain.

Lire aussi   Comment calculer un solivage d'un plancher en bois ?

Les conditions de ressources revues

Une révision des plafonds de ressources permettra à plusieurs ménages de bénéficier du PTZ. En effet, 29 millions de foyers seront éligibles au PTZ, contre 23 millions actuellement.

Le montant du prêt à taux zéro

Plusieurs facteurs influencent le montant du PTZ. Parmi eux, on compte la zone géographique du bien, le type de et la composition du foyer. À partir de 2024, le montant maximal du prêt sera de 100 000€, en par rapport au plafond actuel de 80 000€.

Le PTZ, une aide renforcée pour les revenus modestes et les locataires de logements sociaux

Les ménages aux revenus les plus modestes pourront utiliser le PTZ pour financer jusqu'à 50% de leur achat immobilier, au lieu de 40% actuellement. Les locataires de logements sociaux désirant devenir propriétaires pourront bénéficier d'un crédit de 20% du prix d'achat, en par rapport au taux actuel de 10%.

4.2/5 - (19 votes)

Laisser un commentaire

Autres