Attention! Pourquoi le Nucléaire Provoque-t-il un Débat Mondial?

Le débat mondial sur la production d'électricité tourne de nouveau autour du secteur du , un moyen potentiel d'atteindre une production zéro carbone d'ici 2050. Toutefois, son rôle exact reste en suspens, certains le percevant comme une menace pour la santé et l'.

Sur le plan mondial

Une carte interactive offrant des informations sur les en cours de et les projets aboutis a été mise à disposition. Le leader mondial du nucléaire est actuellement la , qui compte le plus grand nombre de réacteurs en construction. En effet, depuis l'an 2000, sur les 116 réacteurs qui ont été mis en service, 52 sont chinois. De plus, la durée moyenne de construction d'un réacteur en Chine est de 6 ans, soit quasiment la moitié du temps nécessaire dans le reste du monde. Quant aux 58 réacteurs actuellement en construction, 24 sont situés en Chine, où la production de réacteurs nationaux est en augmentation.

Une solution pour les pays en développement

Les pays en développement voient en le nucléaire un moyen d'augmenter leur production électrique. L'Inde, par exemple, est en pleine construction de six réacteurs. D'autres pays, comme le Bangladesh, l'Egypte et la Turquie, lancent leurs propres projets nucléaires, avec le soutien de la Russie.

Les petits réacteurs modulaires

Les petits réacteurs modulaires (SMR) peinent à se développer à grande échelle, malgré le fait qu'ils soient commercialement exploités en Chine, où la centrale nucléaire flottante est équipée de deux réacteurs SMR. Seuls quelques projets SMR, par exemple en Argentine et aux États-Unis, sont à un stade avancé de développement.

Lire aussi   100 milliards d'euros à investir dans le réseau électrique français !

La situation en France

En , six nouveaux réacteurs EPR2 devraient entrer en service entre 2035 et 2042 dans les centrales de Penly, Bugey, et Gravelines. Des constructions de réacteurs supplémentaires pourraient même avoir lieu d'ici 2050 pour répondre à la demande croissante en électricité. De plus, le projet français de SMR Nuward est actuellement en cours d'évaluation, suscitant l'intérêt de plusieurs pays européens. Enfin, l'État apporte son soutien financier au projet de SMR Jimmy, qui envisage de construire sa première chaudière nucléaire industrielle d'ici 2026.

4.8/5 - (33 votes)

Laisser un commentaire

Autres