Alerte ! Le volant d’inertie pourrait révolutionner le stockage d’électricité !

Le volant d'inertie, une méthode de d' par l'énergie cinétique, se profile comme une prometteuse pour le stockage d'électricité renouvelable. Combiné à des batteries, cette technique ancienne pourrait révolutionner notre manière de gérer l'énergie.

Le volant d’inertie : principe et applications

Le volant d'inertie est un système qui emmagasine de l'énergie cinétique en mettant une masse en rotation sur elle-même tout en diminuant les frottements. Son fonctionnement est basé sur un moteur électrique qui accélère la rotation pour “recharger” le dispositif, ou inversement, produit de l'électricité lors de la “décharge”.

Malgré une existence de plus d'un siècle, l'utilisation du volant d'inertie pour le stockage d'électricité n'est pas très répandue. Les machines industrielles ont surtout recours à ce système pour amasser de l'énergie cinétique. Il s'agit notamment d'amortir les variations brusques de régime dans des appareils tels que les broyeurs et concasseurs de matériaux.

Le volant d’inertie et l’énergie renouvelable

Le volant d'inertie présente un nouvel intérêt dans le contexte actuel de . En effet, il offre une possibilité d'adoucir les fluctuations de production inhérentes aux sources d' et . De ce fait, il s'avère être un candidat potentiel pour le stockage de ces énergies renouvelables.

Stockage d’énergie combinant volants d’inertie et batteries

De nouvelles approches envisagent d'intégrer les volants d'inertie à un système de stockage d'énergie utilisant également des batteries. Malgré un rapport poids / énergie stockée peu favorable – le volant d'inertie solaire (VOSS) d'Energiestro, par exemple, pèse 6 tonnes pour une capacité de stockage de 10 kWh – cette combinaison offre des perspectives intéressantes.

Lire aussi   La révolution de l'énergie en Bulgarie : quels impacts en 2023?

Le coût et la fabrication du volant d’inertie

La production d'un volant d'inertie requiert principalement de l'acier et du béton, avec une absence totale de lithium ou de cobalt. Les composants nécessitant des matériaux précieux, comme le moteur électrique et l'électronique, ne constituent qu'une part infime de la masse totale du système. Cette particularité pourrait contribuer à diminuer les coûts liés au stockage d'électricité.

Energiestro : un acteur français du volant d’inertie

Spécialisée dans la fabrication de volants d'inertie pour le stockage d'électricité, Energiestro est une entreprise française qui mise sur cette technologie pour contribuer à l'évolution du secteur énergétique.

4.1/5 - (29 votes)

Laisser un commentaire

Autres