Une bretonne bouleverse le monde de l'. Imaginez remplacer votre clôture par une haie photovoltaïque. C'est la proposition surprenante d'une entreprise de l'ouest de la France, LTE.

Un projet porté par une entreprise bretonne

LTE est une société bretonne, crée par Hilaire Dacquait. Il est l'auteur d'un projet d' solaire novateur : une haie faite de 16 modules de 365 Wc, affichant une puissance totale avoisinant les 6 kWc. Ce dispositif permet une production d'énergie solaire même lorsque l'installation sur une toiture se révèle impossible.

Fabrication et du dispositif

Les panneaux de cette installation hors normes sont fournis par l'entreprise française S'Tile. Leur fabrication se base sur des cellules photovoltaïques issues d'Asie. Ils sont bifaciaux, autorisant une production d', peu importe l'orientation du soleil. Cette technologie a un coût : autour de 850 euros le mètre linéaire, incluant l'installation. Pour préserver un visuel agréable, l'ensemble des connexions et câbles sont dissimulés dans les poteaux en aluminium qui soutiennent les panneaux.

Un usage de plus en plus répandu

Les panneaux photovoltaïques verticaux gagnent du terrain. À l'inverse des panneaux monofaciaux, ils ont l'avantage d'être inclinés entre 30° et 60°. Équipés de deux plaques de verre, ils produisent de l'électricité à partir de la lumière du soleil, qu'elle vienne de l'un ou l'autre côté du panneau.

Les bénéfices de l'installation verticale

  • Une d'espace réduite.
  • Une résistance supérieure aux intempéries telles que la pluie, la grêle ou la neige.
  • Une accumulation de poussière moindre.
  • Une température de fonctionnement plus faible en comparaison d'une inclinaison traditionnelle, permettant un meilleur rendement.
4.6/5 - (11 votes)
Lire aussi   Attention, taxis volants électriques: vers une révolution à Dubaï en 2026?

Laisser un commentaire

Autres