Vous ne croirez jamais ce que votre voiture fait avec l’énergie du freinage !

Imaginez un système qui récupère l'énergie perdue lors du freinage d'un véhicule et la transforme en . C'est exactement ce que fait le freinage régénératif. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce système ingénieux.

Le fonctionnement du freinage régénératif

Le freinage régénératif est utilisé sur les véhicules électriques ou hybrides, ainsi que sur certains trains et métros. Dès qu'un frein est actionné ou qu'un ralentissement intervient, l'énergie qui serait normalement gâchée est transformée en électricité. Cette prodige est réalisé par le moteur électrique qui est capable de fonctionner dans les deux sens et de produire de l'électricité lors de l'appui sur le frein.

Le freinage régénératif : une technologie ancienne

Loin d'être récent, le freinage régénératif est une méthode employée dans les trains depuis le 19ème siècle. Il est notamment utilisé en Suisse et en Espagne où les trains génèrent de l'électricité lors de leur descente. Cette électricité générée peut alimenter d'autres trains sur la même ligne ou être injectée directement dans le réseau.

L’exploitation de l’énergie produite

La SNCF, parmi d'autres, explore différentes possibilités pour stocker cette énergie produite durant le freinage. L'une de ces options serait l'utilisation de batteries installées le long des voies ou à bord des trains. Cette électricité peut également être injectée sur le réseau pour fournir de l'énergie à d'autres trains en phase d'accélération.

Lire aussi   Attention ! L'option Tempo d'EDF va bouleverser nos habitudes !

Le gaspillage d’énergie et les limites du système

On pourrait se demander ce qu'il advient de l'électricité produite si elle n'est pas utilisée. Dans ce cas, l'excédent d'énergie est transformé en chaleur et dissipé grâce à des résistances. Cependant, il est à noter que certaines installations ne sont pas toujours compatibles avec le freinage régénératif, comme c'est le cas de certaines caténaires qui ne sont pas conçues pour recevoir cette électricité. En Russie, par exemple, l'énergie produite lors du freinage d'une rame est dissipée par des résistances sur le toit, faute de pouvoir l'utiliser ou la stocker.

Le freinage régénératif, une solution d’avenir ?

Sans un système de ou d'utilisation approprié, beaucoup d'énergie est gaspillée à chaque freinage et décélération. Le freinage régénératif, en récupérant et en transformant cette énergie qui serait autrement perdue, a le potentiel d'offrir une efficace et durable face à ce défi.

4.5/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Autres