Incroyable débâcle de la startup Nenuphar : la fin d’une éolienne innovante

La Twinfloat, innovante conçue par la Nenuphar, a fait ses adieux au port de Fos-sur-Mer. Malgré une ambition marquée pour le marché de l' offshore, la startup a dû cesser ses activités en 2018.

Un démarrage prometteur

La jeune entreprise avait fait ses débuts avec un premier prototype à Ferques, dans le Pas-de-Calais. De taille et de puissance modeste, le modèle atteignait une puissance de 35 kW pour une hauteur de 6 mètres. L'éolienne se distinguait notamment par sa structure de deux turbines montées verticalement, une prouesse technique.

Une montée en puissance

Le second prototype, plus ambitieux, avait été installé à Fos-sur-Mer en 2014. Affichant des dimensions impressionnantes, l'éolienne mesurait 40 mètres de haut pour 50 mètres de diamètre, avec une puissance atteignant les 600 kW. Le design avait également évolué, passant à deux pales droites.

Des partenariats ambitieux

Le potentiel de la Twinfloat avait attiré l'attention d' Énergies Nouvelles, qui envisageait d'intégrer l'éolienne à son projet Provence Grand Large (PGL). Le plan comprenait 13 éoliennes verticales d'une puissance de 2,6 MW chacune. Malheureusement la compatibilité du prototype avec le planning du projet n'a pas été au rendez-vous.

Des difficultés financières

Malgré une levée de fonds de 15 millions d'euros en 2014, la startup a rencontré des difficultés dues aux retards en éolien offshore en et aux désaccords avec les investisseurs.

L’éolien vertical offshore : un marché à conquérir

Aucune éolienne verticale offshore n'est actuellement en service commercial. Néanmoins, plusieurs entreprises voient dans cette technologie des avantages potentiels. La startup SeaTwirl travaille ainsi sur un concept d'éolienne similaire, en partenariat avec Kontiki Winds. Leur objectif est de fournir des éoliennes de petite taille pour des sites hors réseau, dont les atouts comprennent un déploiement rapide, un rendement élevé et une maintenance aisée. De son côté, la startup norvégienne World Wide Wind prépare aussi son entrée sur ce marché avec un prototype de 19 mètres de haut.

4.7/5 - (29 votes)
Lire aussi   Une start-up toulousaine transforme l'industrie aéronautique !

Laisser un commentaire

Autres