Enel en pleine tempête : abandons successifs dans l’hydrogène vert !

Le géant italien de l'énergie, Enel, fondé en 1962, est bien connu pour être un acteur majeur de l'énergie géothermique et pour détenir les plus grandes centrales photovoltaïques en Italie. Il fait aujourd'hui face à des défis dans le domaine de l', avec l'abandon de deux projets en Italie.

Les projets d’Enel dans l’hydrogène vert

Enel a reçu un soutien financier important, près de 4 milliards d'euros provenant de financements publics, pour trois projets d'. Ces projets étaient basés dans différentes régions italiennes : Corigliano Rossano, Frédéric II à Brindisi et Eugenio Montale à La Spezia. Ils étaient soutenus par le Plan National pour la Reprise et la Résilience (NRPP).

Le site de La Spezia, en particulier, avait bénéficié d'un financement de 14 M€ pour le projet “Hydrogen Valley” d'Enel. Ces projets s'inscrivaient dans le Plan National Intégré pour l'Énergie et le , qui envisage l'abandon du d'ici 2025. Cette transition vers des sources d'énergie plus propres nécessite une reconversion des sites de production d'énergie.

Les difficultés rencontrées et l’abandon de projets

Malheureusement, en août 2023, Enel a été contraint d'abandonner le projet de Corigliano Rossano. Cette décision a entraîné le remboursement des subventions publiques de 14 M€. Quelques mois plus tard, en novembre 2023, Enel a annoncé l'abandon du projet de La Spezia. Le manque de et de perspectives de clientèle étaient les principales raisons invoquées pour cette décision.

Lire aussi   Alerte ! La gigantesque usine de panneaux solaires Meyer Burger risque la fermeture !

La poursuite des efforts d’Enel dans l’hydrogène vert

Malgré ces revers, Enel continue de développer d'autres projets de production d'hydrogène vert. Cette démarche est rendue plus difficile par la des taux d'intérêt, qui complique l'accès au financement. La volonté d'Enel de rester un acteur clé de l'énergie verte en Italie reste néanmoins intacte.

4.2/5 - (16 votes)

Laisser un commentaire

Autres