Attention, le nucléaire revient en force en France : vous ne devinerez jamais où !

Le plan de relance du en pourrait accueillir six nouveaux réacteurs, avec une possible extension sur quatre sites pour huit réacteurs supplémentaires par . Un projet ambitieux où la centrale de Golfech joue un rôle majeur.

La centrale de Golfech, un site potentiel

Après deux ans de maintenance, les deux unités nucléaires existantes à la centrale de Golfech fonctionnent à plein régime. Cette pourrait être l'un des sites retenus pour le déploiement des nouveaux réacteurs. Au départ, le site de Golfech a été conçu pour abriter quatre réacteurs, soulignant son potentiel pour l'expansion future.

Soutien de Jean-Michel Baylet

Jean-Michel Baylet, président de la CC2R, a exprimé son soutien pour la de nouvelles unités de production d' de petite taille. Un optimisme qui le pousse à espérer la construction de deux tranches supplémentaires sur le site de Golfech.

Expansion du site de Golfech et questions d’adaptabilité

EDF a déjà acquis 200 hectares au bord de la Garonne pour le site de Golfech. L'année dernière, une expansion supplémentaire de 40 hectares a été réalisée pour les réacteurs EPR2. Malgré ces extensions, des interrogations persistent quant à l'adaptabilité du site, en particulier pour le refroidissement.

Un exemple notable a été observé en 2022, où l'unité n°2 de la centrale a dû réduire sa puissance à cause de la température élevée de la Garonne. Le déploiement de nouveaux réacteurs sur le site nécessitera donc une attention particulière à ces défis d'adaptabilité.

4.2/5 - (17 votes)
Lire aussi   Attention ! Le changement de cap d'EDF pourrait vous affecter

Laisser un commentaire

Autres