La climatisation écologique et efficace arrive en France

Marquer une révolution dans le domaine de la climatisation, tel est l'ambition de la française Caeli Énergie. En s'appuyant sur le refroidissement adiabatique, cette jeune entreprise promet une bien plus efficiente que les systèmes traditionnels.

Le refroidissement adiabatique

Basé sur la capacité de l'eau à évacuer les calories lorsqu'elle s'évapore, le refroidissement adiabatique permet de faire baisser la température. Il s'agit d'une technique déjà employée dans certains rafraîchisseurs d'air. Un des défis de cette technique est qu'elle peut conduire à un accroissement du taux d'humidité de la pièce.

La solution de Caeli Énergie

Face à cette difficulté, Caeli Énergie a opté pour une approche innovante : l'usage d'un échangeur pour l'évaporation indirecte. Dans ce système, l'air extérieur est refroidi par l'échangeur avant d'être poussé à l'intérieur du bâtiment. Parallèlement, l'air intérieur est extrait et passe par le canal humide de l'échangeur, absorbant ainsi son humidité. Le rendement global de l' est optimisé grâce à l'emploi du cycle de Maisotsenko.

Les atouts du dispositif

Outre le fait qu'il ne nécessite pas de groupe froid à l'extérieur du bâtiment, l'appareil de Caeli Énergie se démarque par son absence de contribution à l'effet d'îlot de chaleur urbain. Autre point fort : plus la température extérieure est élevée, plus les performances du dispositif augmentent.

Des limites à prendre en compte

Même si le climatiseur de Caeli Énergie présente de nombreux avantages, il a également ses limites. Ainsi, il doit être raccordé à une source d'eau et consomme entre 0,5 et 2 litres par heure. De plus, son peut être moindre quand l'air est trop humide.

Lire aussi   Découvrez le nouveau projet d'Amazon pour décarboner son infrastructure !

Fabrication et commercialisation

Entièrement conçu et fabriqué en , le climatiseur de Caeli Énergie est réalisé à partir de matériaux recyclés. Actuellement, 50 appareils sont en phase de test. La startup vise une commercialisation auprès du grand public, avec un tarif aux alentours de 3 000 euros.

4.2/5 - (13 votes)

Laisser un commentaire

Autres