Attention ! La révolution des parcs éoliens offshore est en marche

Imaginez une sous-station électrique sous-marine dédiée aux parcs éoliens offshore. C'est ce sur quoi travaille activement la société norvégienne Aker Solutions.

Un avant-projet avec METcentre

Aker Solutions a récemment signé un contrat d'avant-projet d'ingénierie et de design avec l'organisme Marine energy test centre (METcentre). Baptisé Subsea Collector, le projet prévoit l' d'une sous-station pilote sur le site offshore de METcentre. Celui-ci se situe à 10 km de l'île de Karmøy, en Norvège.

Système de raccordement unique

La particularité de la sous-station sous-marine réside dans son système de raccordement en forme d'étoile. Chaque est directement raccordée à la sous-station. Ceci offre non seulement plus de flexibilité, mais aussi une diminution de la longueur de câble nécessaire.

Collaboration avec Benestad et ABB

Aker Solutions ne travaille pas seul sur ce projet. L'entreprise fait appel à Benestad pour concevoir des systèmes de raccordement humides de 66 000 volts. Quant à l'entreprise ABB, elle est en charge de fournir le système de commutation sous-marin. Ce dispositif permettra la supervision de l'installation et l'acquisition de données.

Une réduction significative des coûts

Adopter cette technique pourrait entraîner une baisse des coûts de raccordement d'un offshore. Pour un parc de 1 GW, cette réduction pourrait atteindre les 10%. Cela représenterait une de 200 millions d'euros pour un parc évalué à 2 milliards d'euros.

Le futur du METCentre

Le site du METCentre, où sera installée la sous-station, abrite actuellement deux démonstrateurs, Hywind et Tetraspar. D'ici 2026, il devrait accueillir cinq démonstrateurs supplémentaires.

Lire aussi   Sabella en danger: le leader français des hydroliennes risque-t-il de sombrer?

Quant à la date de mise en service de la sous-station sous-marine, aucune information n'a encore été communiquée.

4.5/5 - (15 votes)

Laisser un commentaire

Autres