Attention, votre chauffage au bois peut nuire à votre santé !

La question du au et de son influence sur la qualité de l'air soulève des questions environnementales pressantes. Il est à signaler que dans certaines zones, la attribuable aux particules fines produites par ce type de chauffage est supérieure à celle engendrée par les industries et le transport.

Techniques pour amoindrir l’effet environnemental du chauffage au bois

1. L'allumage du feu par le dessus

Enflammer le feu par le haut est une méthode efficace pour éliminer directement les fumées polluantes. Cette technique implique la création d'un réseau de bûches de plusieurs dimensions, avec l'allume-feu placé au sommet.

2. Utilisation de bois sec

L'emploi de bois sec, avec moins de 20% d'humidité, est un autre moyen de réduire l'impact environnemental. Pour s'assurer de la qualité du bois, il est possible de se référer au taux d'humidité indiqué sur la délivrée par le fournisseur. En outre, le bois doit être entreposé à l'abri de l'humidité.

3. Préférence pour un système de chauffage moderne

Les systèmes de chauffage au bois modernes, qui respectent les normes actuelles, peuvent contribuer à diminuer les émissions de particules fines.

Le chauffage au bois, un sujet de santé publique

La diminution de la pollution causée par le chauffage au bois est un objectif primordial en matière de santé publique. Les particules fines émises par la combustion du bois ont le potentiel d'endommager les systèmes respiratoire et cardiovasculaire.

Lire aussi   Le Chauffage au Bois : Économique mais Dangereux pour la Qualité de l'Air?

Une exposition prolongée à cette forme de pollution intérieure peut être corrélée à un risque élevé de maladies respiratoires chroniques et d'infections pulmonaires.

Les groupes de population les plus vulnérables face à cette pollution sont les enfants, les personnes âgées, ainsi que les individus souffrant de problèmes de santé préexistants.

5/5 - (40 votes)

Laisser un commentaire

Autres