Attention, votre maison est-elle prête à affronter le réchauffement climatique ?

La Cour des comptes s'inquiète au sujet de la énergétique et de son apport insuffisant face au défi du . Les aides actuelles, bien que concentrées sur la lutte contre le réchauffement climatique, négligent des facteurs clés tels que le confort estival, les risques de canicule, les inondations ou encore les problèmes de sols argileux.

La nécessité d'une vue d'ensemble de notre parc de logements est mise en avant. Bien que les logements neufs soient soumis à des réglementations visant à assurer le confort estival, il n'en va pas de même pour ceux déjà existants.

Les recommandations de la Cour des comptes

Face à cette situation, la Cour des comptes met en avant quatre recommandations :

  • Intégrer la solaire dans les aides à la
  • Développer la recherche sur la prévention des risques d'inondation et des problèmes de sols argileux
  • Sensibiliser le public aux risques liés aux pics de chaleur, aux inondations et aux problèmes de sols argileux
  • Estimer les coûts et définir les modalités d'une adaptation du parc résidentiel au changement climatique

Les ministères concernés réagissent

Le ministère de l'Économie et le ministère de la admettent ces lacunes. Ils soulignent les bénéfices des travaux d'isolation qui améliorent déjà le confort en comme en été.

Des changements sont attendus, avec l'évolution du programme MaPrimeRénov' pour prendre en compte le confort estival. Les efforts pour sensibiliser le grand public sur ces sujets vont aussi être renforcés.

4.3/5 - (38 votes)
Lire aussi   Bonne nouvelle! Le gouvernement double le budget de MaPrimeRénov' d'ici 2024

Laisser un commentaire

Autres