“Attention! Votre cheminée est-elle entre de bonnes mains?”

Vous voulez vous assurer que votre cheminée est parfaitement ramonée et sécurisée ? Pour cela, rien de mieux que d'opter pour un ramoneur professionnel certifié. Une exigence légale et un gage de qualité et de pour votre foyer.

Le ramoneur professionnel certifié : une obligation légale en France

En , le n'est pas une activité à prendre à la légère. En effet, il est légalement exigé que le ramoneur soit détenteur d'une certification ou d'un diplôme reconnu par l'État. En recourant à un professionnel diplômé, vous vous assurez d'une intervention conforme aux normes de sécurité.

Les nouvelles normes de ramonage pour les poêles à granulés

Depuis octobre 2023, de nouvelles normes s'appliquent pour le ramonage des poêles à granulés. Ainsi, faire appel à un ramoneur professionnel certifié garantit un ramonage respectueux des dernières réglementations en vigueur.

Le certificat de ramonage : une preuve de l’intervention du ramoneur

Une fois l'intervention terminée, le ramoneur certifié doit vous fournir un certificat de ramonage. Non seulement ce document atteste du ramonage effectué, mais il est également nécessaire pour vos compagnies d'assurance en cas de sinistre. Il est donc primordial de le conserver précieusement.

Lire aussi   Guide de pose d’une terrasse en bois sur une terre battue

Les risques liés à une négligence du ramonage

Si vous négligez de faire ramoner votre cheminée, sachez que vous risquez de recevoir une amende pouvant atteindre jusqu'à 450€. Une raison de plus pour faire appel à un professionnel certifié !

Comment vérifier l’authenticité d’un ramoneur ?

Une simple consultation du registre du commerce et des sociétés peut vous permettre de vérifier si votre ramoneur est bien certifié.

La formation des ramoneurs : des normes strictes à respecter

Pour devenir ramoneur, plusieurs formations peuvent être envisagées. On peut citer le CAP, le BEP, le CTM, le BTM, le Titre de Ramoneur Fumiste, le CQP ou encore la Validation des Acquis d'Expérience (VAE).

Les obligations d’un ramoneur en France

En France, l'exercice de l'activité de ramonage est encadré par un certain nombre d'obligations. Parmi celles-ci, nous citons :

  • La déclaration de son activité auprès de la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA).
  • La souscription à une assurance de responsabilité civile décennale.
  • L'obligation d'informer clairement ses clients sur les tarifs et modalités d'intervention.
  • L'établissement d'un devis détaillé pour toute prestation excédant 150 euros.
  • La fourniture d'une facture détaillée après l'intervention.
4.7/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Autres