Attention: Êtes-vous menacés par les centrales solaires aquatiques ?

La production d', bien qu'efficace, se heurte parfois à des problématiques d'usage du territoire. Une alternative prometteuse, l' de sur des étendues d'eau, semble toutefois amorcer une à ce conflit. Une étude approfondie de cette technologie et de ses implications est tout de même nécessaire.

Les centrales solaires aquatiques

Un vaste projet de recensement des centrales solaires aquatiques a été mené par des chercheurs de l'Université de Nanjing. Grâce à l'exploitation de données satellitaires, ils ont réussi à créer une base de données mondiale sur ce sujet. Pas moins de 1027 de ces centrales, situées dans 27 pays différents, ont été passées au crible entre 2019 et 2021.

Développement et productivité de cette technologie

Les chiffres sont impressionnants. Ces installations couvrent une superficie de 272 km² et sont capables de produire jusqu'à 12,9 GWc d'énergie. On note que 2,6 GWc sont issus des installations flottantes. Surprenamment, on constate que la majorité de ces centrales sont installées sur des lacs naturels et que plus de la moitié d'entre elles couvrent plus de 40% de la surface de l'eau.

Une croissance rapide et principalement asiatique

Cette technologie est en pleine expansion avec une progression de 21% en seulement deux ans, entre 2019 et 2021. Cette croissance est principalement localisée en Asie. En effet, la compte à elle seule 95% de la surface totale dédiée à ces centrales. D'ailleurs, parmi les 14 pays précurseurs dans le déploiement de cette technologie, 11 sont situés sur le continent asiatique.

Lire aussi   Découvrez la clôture révolutionnaire qui produit de l'énergie solaire !

La situation en Europe

Si on s'intéresse à l', on remarque que la majorité des centrales solaires aquatiques se trouvent aux Pays-Bas. Ce pays semble donc être en tête en matière de production européenne d'énergie solaire à partir de surfaces aquatiques.

4.1/5 - (34 votes)

Laisser un commentaire

Autres