Alerte : première centrale nucléaire flottante en préparation !

Imaginez une centrale capable de naviguer sur les océans. Une vision futuriste qui devient réalité grâce à l'innovation de la société danoise Seaborg, spécialisée dans le développement de flottantes.

Le projet innovant de Seaborg

La société danoise Seaborg prépare actuellement une conception unique d'une centrale nucléaire flottante sur une barge. Le projet, baptisé Compact Molten Salt Reactor Power Barge (CMSR Power Barge), a pour vocation de fournir de l' à un client ou à un réseau. Cette centrale flottante est conçue pour accueillir entre deux et huit réacteurs d'une capacité respective de 250 MWth et 100 MWe.

Il est intéressant de noter que ce type de barge est déjà en service dans d'autres régions du monde, notamment en Sibérie et en .

État d’avancement du projet

Le projet CMSR Power Barge est sur la bonne voie. En effet, Seaborg en collaboration avec un fabricant de réacteurs et un constructeur naval Sud-Coréens ont achevé la phase de conception. Les premières étapes de qualification sont également validées. La production d'un prototype commercial est prévu pour 2026, avec une mise en service envisagée pour 2028.

Le combustible envisagé pour la barge, un certain type de réacteur nucléaire à sels fondus, n'étant pas encore disponible, l'uranium faiblement enrichi sera utilisé en attendant.

Des applications diverses en vue

Le plan de Seaborg va au-delà de la simple production d'électricité. La société envisage en effet d'exploiter la barge pour remplacer des centrales à charbon, effectuer la désalinisation de l'eau, fournir de la chaleur à des régions, ou produire de l'hydrogène à faible émission de carbone.

Lire aussi   Attention ! Les énergies renouvelables suffisent-elles à contrer la menace du charbon ?

Intérêt international pour le projet

Le projet de Seaborg suscite déjà un intérêt international. Parmi les pays intéressés figurent la Norvège et l'Indonésie. En Indonésie, la compagnie d'électricité Pertamina NRE a signé un protocole d'accord pour évaluer l'opportunité d'un déploiement commercial de la barge. L' pour le projet est estimé entre 1 et 3 milliards de dollars. Il est probable que ces investissements soient financés par des investisseurs étrangers.

Une centrale nucléaire flottante présente l'avantage d'être moins contrainte en matière de de lieu d'implantation par rapport à une centrale terrestre. Ce qui en fait une solution idéale pour une production d'énergie flexible et adaptable.

4.8/5 - (16 votes)

1 réflexion au sujet de « Alerte : première centrale nucléaire flottante en préparation ! »

  1. Bonjour,
    Je suis surpris qu’on fasse des réacteurs nucléaires sur des barges installées en mer.
    Que se passe-t-il en cas de tempête même si la barge est ancrée à l’intérieur d’une crique qui s’ouvre toujours sur le large.

    Répondre

Laisser un commentaire

Autres