Énergie renouvelable : l’Australie nous cache-t-elle la clé du futur ?

En Australie, une centrale solaire innovante, cumulant miroirs, cellules photovoltaïques et un système de d'énergie unique, offre une solution renouvelable pour produire de la chaleur et de l'.

L’énergie solaire en Australie

Le pays du continent insulaire se tourne résolument vers les énergies renouvelables, principalement le solaire et l', couplés à des systèmes de stockage d'énergie novateurs. Renonçant à l', l'enjeu reste la gestion de la variabilité inhérente à la production de l' et éolienne. Par conséquent, le national fait face à des défis de stabilité dus à l'augmentation rapide de ces énergies renouvelables. C'est dans ce contexte que l'entreprise RayGen entre en scène.

RayGen : un acteur majeur

RayGen a récemment inauguré une nouvelle installation de production et de stockage d'énergie à Carwarp, Victoria. La centrale génère à la fois de la chaleur et de l'électricité, grâce à l'association du solaire photovoltaïque et du solaire à concentration. Elle utilise un processus innovant nommé le cycle organique de Rankine (ORC) pour le stockage d'énergie.

Une technologie novatrice pour une production optimisée

Le parc solaire PV Ultra de la centrale est doté d'une puissance de 4 MW et recourt à plus de 1000 miroirs. Ces derniers concentrent la lumière solaire sur un récepteur unique, formé de petits modules solaires. Les cellules de ces modules sont extraordinairement puissantes, jusqu'à 2000 fois plus que les cellules traditionnelles. Un tiers de l'énergie solaire est converti en électricité, le reste étant transformé en chaleur.

Lire aussi   Les abeilles menacées par les frelons asiatiques !

Un système de refroidissement

Pour éviter la surchauffe du panneau photovoltaïque, un système de refroidissement à base d'eau est mis en place. Il complète un système de stockage thermique dénommé Thermal Hydro, avec une capacité de 50 MWh.

Le système de stockage d’énergie

Deux grands réservoirs d'eau sont utilisés pour emmagasiner l'énergie thermique. Un bassin accueille la chaleur récupérée tandis que l'autre contient de l'eau froide. Le cycle de Rankine est mis à contribution pour “déstocker” l'énergie. La vapeur produite fait tourner une turbine à vapeur génératrice d'électricité. Le fluide est ensuite refroidi et recondensé pour entamer de nouveau le cycle.

4.1/5 - (29 votes)

Laisser un commentaire

Autres