Attention! Une nouvelle source d’énergie révolutionnaire pourrait changer le monde

Imaginez une source d'énergie inépuisable et renouvelable, provenant d'un phénomène cosmique que nous commençons à peine à comprendre : la matière noire. Une visionnaire se lance dans ce défis audacieux.

Qu’est-ce que la matière noire ?

La matière noire est un acteur primordial dans l'univers, à tel point que sans elle, la forme et la dynamique des galaxies et l'évolution de l'univers seraient incompréhensibles. Cette substance insaisissable n'interagit que très peu avec la matière ordinaire et la lumière. Elle se présente majoritairement sous la forme d'un halo autour des galaxies, mais peut également former des “vents” de matière noire plus dense.

Les “vents” de matière noire

Parlons justement de ces “vents” de matière noire. Des chercheurs ont en effet identifié un phénomène de ce type traversant notre système solaire. Nom de code : S1. Ce vent est issu d'une galaxie naine absorbée par notre Voie lactée. Un autre vent de matière noire a été détecté, provenant cette fois-ci de l'étoile la plus brillante de la constellation des Poissons.

Comment exploiter les vents de matière noire pour produire de l’énergie ?

L'idée innovante de la startup en question est justement d'exploiter ces vents de matière noire pour produire de l'énergie. Malgré sa faible densité, la matière noire se déplace à une vitesse très élevée. Il est à noter que la puissance d'une est directement liée à la vitesse du vent, en l'occurrence, celle-ci augmente avec la vitesse du vent élevée au cube.

Lire aussi   La plus grande usine de panneaux solaires de France arrive, voici pourquoi cela va changer votre vie

Les défis techniques d’une éolienne à matière noire

Il ne s'agit pas ici de construire une simple éolienne. Pour produire une énergie comparable à une éolienne traditionnelle, cette éolienne “nouvelle génération” devrait posséder un rotor de 350 km de diamètre. Un véritable challenge technique qui nécessite des matériaux innovants. La startup envisage alors de faire appel aux nanotubes de carbone pour construire des pales extrêmement fines et résistantes.

4.9/5 - (17 votes)

Laisser un commentaire

Autres