Paris : l’immobilier en pleine chute, le moment d’investir ?

Le marché français opère une reconfiguration, avec une notable dans certaines grandes villes. Un mouvement qui fait suite à une longue phase d'appréciation.

Une diminution des prix dans plusieurs métropoles

Nombreuses sont les villes françaises où les de l'immobilier plongent. Cette tendance à la décrue s'échelonne jusqu'à une réduction de 10% par rapport aux précédents records. est au centre de ce mouvement, avec un prix moyen par mètre carré s'élevant à 9 733 euros au 1er novembre, soit une contraction de 10% depuis août 2020. Après avoir connu une continue entre 2015 et 2020, la capitale voit donc ses prix fléchir.

D’autres villes touchées par la baisse

Le phénomène n'est pas circonscrit à la capitale. Lyon, Bordeaux, Nantes et Strasbourg subissent également cette baisse, avec une chute des prix oscillant entre 9% et 2%. A Lyon par exemple, le prix au mètre carré est désormais inférieur à 5 000 euros.

Les raisons de cette décrue

Plusieurs indices permettent d'expliquer ce recul des prix. On note une inflation et une augmentation substantielle des coûts de crédit, qui limitent la capacité d'emprunt des ménages français. Les taux de crédit sont ainsi passés de 1% à près de 4,5%.

Des contrastes régionaux

Malgré cette tendance générale à la baisse, certaines villes enregistrent une hausse des prix. C'est notamment le cas de Nice et Toulouse.

Lire aussi   Découvrez la Maison Passive: Votre Chauffage va Prendre un Coup de Vieux !

Une aubaine pour les investisseurs?

Face à ces évolutions, les investisseurs et acheteurs potentiels pourraient y voir une opportunité pour profiter de la baisse des prix.

Les prévisions pour 2024

Les analyses estiment une période de stabilisation ou de légère correction après les récentes fluctuations. Les facteurs déterminants seront les politiques monétaires de la Banque Centrale Européenne, l'évolution de l'inflation et les dynamiques propres à chaque marché local.

Les prévisions anticipent une stabilisation des prix dans les villes ayant subi une baisse, et un ralentissement de la croissance dans les villes où les prix sont en hausse. Ces perspectives demeurent cependant sensibles à l'évolution du contexte économique global et aux spécificités du français.

4.3/5 - (13 votes)

Laisser un commentaire

Autres