Crise des granulés en France : que se passe-t-il réellement ?

Une baisse significative de l'intérêt pour les poêles et chaudières à granulés se fait ressentir en , suite à une tension d'approvisionnement et une des prix marquée. C'est un fait indéniable qui affecte actuellement les 1,7 million de foyers chauffés par ce moyen.

Une chute drastique des installations

Il apparaît, à la lumière des récentes données, que les installations de chaudières à granulés pour l'année en cours sont moins de 50% par rapport à celles de l'année précédente. Un changement assez radical qui vient secouer le secteur.

Impact économique et social

La répercussion de cette crise se fait sentir au-delà des foyers, et a un impact économique et social potentiellement lourd pour la filière. Les industriels qui ont fait le d'investir massivement dans le développement du marché sont désormais touchés de plein fouet.

Rareté de la matière première

L'un des facteurs majeurs de cette situation est la menace de pénurie de matière première essentielle pour la production de granulés. En l'occurrence, cela est dû à une réduction du volume de sciure disponible, en raison de la diminution de la construction de nouveaux logements.

Les granulés : une source d’énergie toujours plus abordable

Malgré cette situation compliquée, les professionnels du secteur affirment qu'il n'y a aucun risque de pénurie de granulés. En effet, les stocks sont adéquats et la production est en mesure de couvrir les besoins. Une hausse des prix est envisagée, justifiée par les coûts de la matière première et de la production. Néanmoins, ils soulignent que, malgré cette , les granulés restent toujours plus économiques que les autres sources d'énergie.

Lire aussi   Choqué : Le revenu brut moyen nécessaire pour acheter un appartement en France

Une campagne pour l’image du granulé

Ainsi, pour améliorer l'image du granulé, la filière a lancé une campagne de sensibilisation. L'objectif est de rappeler que les granulés sont une source d'énergie à la fois économique et écologique, surtout dans le contexte de 2022, marqué par une générale.

Rassurante déclaration du délégué général de Propellet

Enfin, selon le délégué général de Propellet, il n'y a nullement une pénurie de granulés. La production est largement suffisante pour couvrir la . Il ajoute que l'augmentation de la demande de l'année dernière était exceptionnelle et décalée dans le temps, comme pour souligner le caractère passager de cette crise.

5/5 - (17 votes)

Laisser un commentaire

Autres