Attention ! Des éoliennes géantes envahissent la mer de Saint-Brieuc

Le parc en mer de Saint-Brieuc se révèle être un projet d'envergure considérable. Ce deuxième commercial de la est un exploit technologique avec une puissance installée de 496 MW.

Caractéristiques du parc éolien de Saint-Brieuc

Le parc est constitué de 62 éoliennes Siemens-Gamesa SG 8.0-167 DD, chacune d'une capacité de 8 MW. Localisé au large des côtes armoricaines, il est visible depuis la terre. La production annuelle attendue est de 1,82 TWh et il devrait être entièrement opérationnel en décembre 2023.

Coût et indemnisation

Le de ce projet pharaonique comprend également une indemnisation substantielle pour les dommages visuels. En effet, certaines communes recevront plus de 4 millions d'euros. Il a également été prévu un fonds d'indemnisation pour les pêcheurs affectés par les zones d'activité restreintes.

Impact environnemental

Le site se trouve à proximité du site Natura 2000 « Cap d'Erquy – Cap Fréhel », une zone de transit connue pour les oiseaux migrateurs. Il se situe également au centre d'une zone de pêche très prolifique en coquilles Saint-Jacques. Des préoccupations ont été soulevées concernant l'impact sur la faune, notamment les oiseaux et les coquilles Saint-Jacques. Néanmoins, le projet a permis d'observer un “effet récif” bénéfique pour certaines espèces marines.

Défis futurs

Après 12 ans de bataille, le lancement officiel du parc éolien en mer de Saint-Brieuc annonce une nouvelle ère pour l'énergie en France. Le nombre de permis délivrés pour des parcs éoliens en mer est en . C'est une étape nécessaire pour atteindre les objectifs énergétiques de la France, malgré les défis qu'il reste à relever.

4.8/5 - (33 votes)
Lire aussi   Naval : la révolution nucléaire qui veut sauver notre planète !

Laisser un commentaire

Autres