Chauffage urbain : le futur se trouve-t-il dans le nucléaire ?

Envisagez-vous une façon innovante de chauffer nos villes ? Le Groupe Gorgé, avec son ambitieux projet Calogena, propose une alternative séduisante : l'utilisation de petits pour alimenter les réseaux de urbains.

L’innovation du projet Calogena

Développé par le Groupe Gorgé, le projet Calogena est une proposition avant-gardiste pour alimenter les réseaux de chaleur urbains avec de petits réacteurs nucléaires. Ces réseaux desservent en , près de 2,4 millions de logements. Le premier réseau de ce type a d'ailleurs vu le jour au XIVᵉ siècle à Chaudes-Aigues, dans le Massif Central, utilisant une source géothermique pour chauffer les habitations.

Caractéristiques du réacteur Calogena

Le réacteur de Calogena est une prouesse technologique. De très faible puissance, avec ses 30 MWth, il représente moins de 1% de la puissance d'un EPR. Son cœur, très compact, ne mesure pas plus d'un mètre-cube.

Il a été conçu pour être simple et efficace. Fonctionnant à basse pression (5 bars) et basse température (100°C), cette simplicité lui confère une sûreté accrue, selon le Groupe Gorgé.

Une utilisation optimale de la chaleur

Le modèle actuel de production d' civile a un inconvénient majeur : une grande partie de la chaleur produite est perdue. Grâce à Calogena, cette chaleur peut être utilisée directement pour le chauffage, multipliant ainsi par trois l'énergie directement exploitable.

Challenges du Projet Calogena

Un des principaux défis de ce projet est la proximité nécessaire entre les réacteurs et les réseaux de chaleur. Les réacteurs devront probablement être construits près des villes, ce qui soulève la question de l'acceptation locale. Les habitants devront être rassurés quant à la sûreté de ces installations.

Lire aussi   Découvrez la clôture révolutionnaire qui produit de l'énergie solaire !

Soutien et perspectives d’avenir

Le projet Calogena ne manque pas de soutiens prestigieux. Outre le soutien de l'État français qui a doté le projet d'une subvention de 5,2 millions d'euros, il est aussi appuyé par de grands noms de l'industrie française. L'ambition est de déployer cette innovante d'ici 2030.

4.1/5 - (28 votes)

Laisser un commentaire

Autres