Comment calculer un solivage d’un plancher en bois ?

Le solivage se présente comme un montant vertical servant de soutien aux pièces principales d'un . Il se conçoit sur la base de pieux de multiples comme le pin ou le sapin. Le solivage, ou solive, d'un plancher en bois se met en place en tenant compte aussi bien de la taille de la chambre que de sa forme. Découvrez dans cet article la procédure pour effectuer son calcul.

Quels sont les types de solivages qu’on retrouve sur le marché ?

Il est important de connaitre les types de solives qui existent lorsque vous désirez réaliser le solivage des pièces de votre logement. Cela permet d'effectuer le le plus convenable. Les catégories de solives qu'on retrouve sur le marché sont multiples. C'est le cas de :

  • A âme pleine : il est conçu grâce à du bois unique et dispose d'un doublage intégral ;
  • A âme creuse : cette solive possède un espace creux et permet d'avoir de la stabilité et une bonne capacité de charge accrues ;
  • Composite : il est conçu avec de multiples couches de bois, ce qui permet de disposer d'un solivage solide et résistant.

Notez qu'outre ces solives, il en existe de moulées qui sont conçues avec des bois de qualité supérieure.

Comment réaliser le calcul du solivage ?PinComment réaliser le calcul du solivage ?

Le calcul du solivage nécessite d'effectuer l'estimation de la charge de votre plancher puisque l'épaisseur des solives à acquérir est facteur du poids de ce dernier. Pour cela, vous devez prendre la mesure de la masse des matériaux à mettre en place au sein de la pièce. Ensuite, vous pouvez opter sans difficulté pour la catégorie de solive à employer. Toutefois, il est conseillé d'opter pour une solive dont la mesure de l'épaisseur est entre 5×15 cm2 et 12×12 cm2. Une fois l'épaisseur sélectionnée, l'étape suivante consiste à définir le nombre de solives nécessaire sur la base de l'espace de la pièce.

Lire aussi  

Pour cela, vous pouvez mesurer un écart de 40 cm dans l'intervalle des points de positionnement des solives. Cependant, quand l'espace peut renfermer un nombre élevé d'outils, cette distance peut être réduite à 30 voire 25 cm. En outre, après les calculs, il est conseillé de solliciter un expert pour le solivage d'un plancher en bois. En effet, grâce à son savoir-faire et son expérience, il est bien placé pour donner des conseils sur le type de solive à choisir.

Lire aussi : Comment allumer un barbecue efficacement : guide étape par étape ?

Quelle est la procédure à suivre pour réaliser le solivage d'un plancher en bois ?PinQuelle est la procédure à suivre pour réaliser le solivage d'un plancher en bois ?

Le solivage est la pose de pièces de charpente nécessaire au soutien d'un plancher à l'étage d'une maison. Les normes DTU en rapport aux constructions en bois définissent leur taille et leur pose. Ainsi, il est important de prendre les mesures de divers éléments comme le madrier, le bastaing, les solives et les poutres. La précision du calcul permet de disposer des dimensions exactes pour la subdivision des solives et bois devant servir pour le plancher. C'est aussi le cas pour déterminer la taille du bastaing et la portée de la poutre ;

Souvent, les experts ont recours à l'abaque de solivage. Il s'agit d'un tableau de mesures qui permet d'estimer plus facilement l'ensemble des éléments porteurs. Il permet aussi de disposer de plusieurs informations en rapport à la section de panne et à la dimension des chevrons. Pour finir, le calcul est aussi nécessaire pour la mise en place d'un plan de charpente. L'ensemble de ces informations permet de réaliser un solivage parfait.

4.8/5 - (35 votes)

Laisser un commentaire

Autres