Incroyable : Marseille mise 550 millions d’euros sur l’éolien flottant

Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) se positionne en leader dans l'éolien flottant en Méditerranée avec une ambition affirmée et des projets concrets.

Un investissement majeur pour l’éolien flottant

Le GPMM prévoit un conséquent de 550 millions d'euros. Ce budget sera alloué à la création d'une plateforme de 120 hectares consacrée à la filière de l'éolien flottant. Les activités envisagées sur cette plateforme incluent la et la maintenance d'éoliennes en mer. Un tel projet engendrera une augmentation du trafic de vrac et d'acier sur le port.

Transformation en port multi-énergies

Depuis les années 1930, le port de Marseille-Fos a construit son activité autour du pétrole. Cependant, une diversification des activités a été initiée il y a une vingtaine d'années. La actuelle donne le coup d'accélérateur à cette diversification, transformant le port en un véritable hub multi-énergies.

De nombreux projets pour les énergies renouvelables

Plusieurs initiatives sont en cours pour le développement de sources d'énergies renouvelables. Parmi celles-ci, une usine de panneaux photovoltaïques portée par Carbon, dont la mise en service est prévue pour 2025. Le projet HyVence de Géosel envisage également la production d'. Par ailleurs, un électrolyseur de 600 MW pour produire de l'hydrogène bas-carbone est actuellement à l'étude.

Repenser la production d’énergie

Les industries énergétiques sont confrontées à un défi majeur : les modes de production d'énergie doivent être repensés. Les industries nécessaires pour les énergies renouvelables sont souvent énergivores. De plus, bien que les projets de centrales photovoltaïques urbaines soient en augmentation, ils ne suffisent pas à répondre aux besoins actuels. Une hypothèse mérite d'être explorée : celle de la construction d'une nouvelle centrale équipée de réacteurs EPR.

4.3/5 - (35 votes)
Lire aussi   La facture salée de 400 milliards d'euros pour la neutralité carbone

Laisser un commentaire

Autres