Attention ! Les 3 erreurs que vous faites sûrement avec votre parquet flottant

Découvrons ensemble les caractéristiques, les atouts et les limites du parquet flottant et du parquet stratifié, ainsi que quelques conseils pour leur pose et leur . Vous serez ainsi à même de faire un éclairé pour votre revêtement de sol.

Parquet flottant et stratifié : définitions

Le parquet flottant est un type de revêtement qui se distingue par sa méthode de pose. Les lames ne sont pas directement fixées au sol, mais assemblées entre elles. Le parquet stratifié, pour sa part, se compose de lames fabriquées à partir de fibres de . Il se distingue par sa couche superficielle imitant divers matériaux.

Choix de l’épaisseur du parquet

Le choix de l'épaisseur du parquet doit se faire en fonction de l'usage de la pièce. Pour les chambres d'adultes ou les pièces peu fréquentées, une épaisseur de 8 à 10 mm peut suffire. En revanche, pour les autres pièces de la , une épaisseur de 10 à 12 mm, voire 14 mm, est souvent recommandée. Il faut noter que l'épaisseur du parquet n'influence pas nécessairement sa qualité. Néanmoins, une lame plus épaisse présente généralement une meilleure couche d'usure.

Rôle de la sous-couche

La sous-couche joue un rôle primordial pour l' thermique et phonique. Idéalement, son épaisseur doit se situer entre 1 et 2,5 mm.

Pose du parquet : ajustements et finitions

Une pose soignée implique des ajustements et finitions précises. Il est recommandé de respecter une distance de 1 cm entre la porte et le parquet, afin d'assurer une aération adéquate. De plus, l'utilisation d'une barre de seuil permet de lier harmonieusement deux pièces dotées de parquets différents.

Lire aussi   Guide de pose d’une terrasse en bois sur une terre battue

Parquet flottant : avantages et inconvénients

Le parquet flottant présente plusieurs avantages. Son rapport qualité/ est généralement attractif. Il offre une longévité appréciable, une pose simplifiée, une bonne stabilité et une certaine polyvalence. Ses inconvénients portent principalement sur la résistance à l'humidité, l'isolation phonique et la résistance aux chocs.

Durée de vie et entretien du parquet

Un parquet stratifié a une durée de vie comprise entre 10 et 25 ans. En comparaison, un parquet contrecollé peut durer jusqu'à 50 ans. Quel que soit le type de parquet, un entretien régulier est nécessaire. Il convient de le nettoyer avec une serpillère légèrement humide et d'utiliser des produits spécifiques pour sa préservation.

5/5 - (31 votes)

Laisser un commentaire

Autres