Les anciennes mines de cuivre et de zinc transformées en immenses batteries !

Imaginez une ancienne mine de zinc et de cuivre, transformée en une énorme batterie capable de stocker de l'énergie. C'est le projet ambitieux d'une entreprise écossaise nommée Gravitricity.

Un prototype de stockage d’électricité par gravité

Le de Gravitricity s'est porté sur la mine de Pyhäjärvi, en Finlande. Exploitée pendant six décennies pour le cuivre et le zinc, elle semble être l'endroit idéal pour installer leur premier prototype de d' par gravité.

Un système original et prometteur

Le principe du système est aussi simple qu'astucieux. Des poids sont suspendus dans le puits de la mine, qui s'enfonce à plus de 500 mètres sous terre. Lorsqu'il y a un surplus d'énergie, ces poids sont hissés dans le puits. Lorsqu'il y a un besoin d'énergie, les poids sont relâchés. Les treuils se transforment alors en générateurs, avec une puissance potentielle de 2 MW.

Les avantages de cette technique

  • Régulation de la puissance : en faisant varier la vitesse de relâchement des poids, la puissance est contrôlée.
  • Endurance : à la différence des batteries classiques, les performances de cette technique ne déclinent pas avec le temps.
  • Production instantanée : l'électricité est produite quasiment à la demande, pour répondre aux besoins immédiats du réseau.

Un potentiel mondial de stockage d’énergie

Le potentiel de stockage d'énergie dans les mines désaffectées est colossal. Il est estimé entre 7 et 70 TWh à l'échelle mondiale, avec des coûts d' modérés. La majorité de ce potentiel se trouve en , en Inde, en Russie et aux États-Unis.

Lire aussi   Attention : Votre agriculture pourrait être plus efficace avec l'agrivoltaïsme

Une seconde vie pour les mines

Cette innovante pourrait permettre de prolonger la durée de vie des mines tout en maintenant une activité économique locale. Pour preuve, la mine de Pyhäjärvi employait encore 400 personnes en 2019.

4/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Autres