Savez-vous que vos combles pourraient saigner votre porte-monnaie ?

Si vous cherchez à améliorer l' énergétique de votre , pensez d'abord à isoler vos combles. Cette zone de la maison est souvent négligée alors qu'elle est responsable d'environ un quart des pertes de chaleur.

L’importance de l’isolation des combles

Il ne faut pas négliger l' des combles car 25 à 30% des déperditions de chaleur de votre maison peuvent provenir de cette zone. Cela signifie qu'isoler correctement vos combles peut faire une grande différence dans la quantité d'énergie que vous économisez et donc dans vos factures d'énergie.

Choix de la technique et du matériau d’isolation

Un éclairé de la technique et du matériau d'isolation est nécessaire pour une isolation efficace. Pour les combles perdus, une isolation au sol peut être réalisée. Par contre, pour les combles aménagés, une isolation des rampants est généralement plus appropriée. Une autre option est l'isolation par l'extérieur qui peut permettre de limiter les pertes de volume intérieur et les ponts thermiques, bien que sa mise en œuvre soit plus complexe.

Type de matériaux isolants

Le marché propose de nombreux types de matériaux isolants, chacun avec ses avantages et inconvénients :

  • Les isolants synthétiques comme les panneaux de polystyrène sont résistants à l'humidité mais ont une faible inertie.
  • Les isolants minéraux, tels que les laines de verre et de roche, sont économiques mais leur production à un impact environnemental élevé.
  • Les isolants biosourcés ou recyclés comme la laine de bois, le chanvre, ou la ouate de cellulose sont plus écologiques et ont une meilleure inertie mais leur est généralement plus élevé.
Lire aussi  

La résistance thermique et la conductivité thermique

La capacité d'un matériau à transférer la chaleur est mesurée par ce qu'on appelle le coefficient de conductivité thermique, ou lambda. Plus le lambda est faible, mieux le matériau isole. Pour calculer la résistance thermique, on divise l'épaisseur du matériau par son lambda.

La nouvelle Réglementation Environnementale 2020 recommande une résistance thermique des combles de 10 m² K/W. Si vous souhaitez être éligible aux aides financières et fiscales, une résistance thermique de 7 m² K/W pour l'isolation des combles perdus et de 6 m² K/W pour l'isolation sous rampant est requise. L'épaisseur d'isolant nécessaire dépendra des caractéristiques techniques du matériau choisi.

Coût et faisabilité de l’isolation des combles

Gardez à l'esprit que l'isolation des combles peut être coûteuse. En 2018, le médian s'élevait à 40 euros HT/m² pour les combles perdus et 65 euros HT/m² pour les rampants de toiture. Pour réduire les coûts, vous pouvez envisager de réaliser vous-même l'isolation. Sachez néanmoins que l'isolation des combles perdus est généralement plus simple que celle des combles aménagés.

4.9/5 - (40 votes)

Laisser un commentaire

Autres