EDF reçoit une aide colossale de l’État : Un tournant dans le nucléaire français ?

Le projet Nuward porté par vient de bénéficier d'un coup de boost : une subvention de l'Etat français, d'un montant de 300 millions d'euros. Ce soutien financier majeur a été validé par la Commission européenne.

Le but du projet Nuward est précis : décarboner le mix énergétique français à travers le . Pour cela, la filiale Nuward créée par EDF en 2023 met l'accent sur le développement des mini réacteurs modulaires (SMR).

Les avantages des SMR

A la différence du classique, le SMR est moins puissant, plus facile à construire et moins coûteux. EDF a pour ambition de développer deux réacteurs de 170 mégawatts (MW) chacun, avec pour objectif une mise en service d'un prototype avant 2035.

Le but ultime est la production en série des SMR, afin de couvrir le marché mondial. Un pari ambitieux qui demande un soutien financier conséquent.

Un soutien financier validé

La Commission européenne devait donner son feu vert pour le soutien financier de l'État. Rappelons que la subvention à hauteur de 50 millions d'euros avait déjà été accordée en décembre 2022. Cette somme a donc été largement augmentée avec ce nouvel accord.

Grâce à cette aide financière, le projet peut donc se poursuivre jusqu'en début d'année 2027. La Commission européenne a dû s'assurer que cette aide n'entravait pas la concurrence et les échanges au sein de l'Union européenne.

Une énergie en pleine expansion

Le contexte actuel à Bruxelles est très favorable au nucléaire. Une alliance du nucléaire y a été créée en 2023. Il s'agit de l'Alliance industrielle européenne des petits réacteurs modulaires, qui apporte un soutien de taille à la filiale Nuward d'EDF.

4.7/5 - (28 votes)
Lire aussi   Attention ! Le changement de cap d'EDF pourrait vous affecter

Laisser un commentaire

Autres