Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Fracturation hydraulique

gaz de schiste  Canada  fracturation hydaulique

La fracturation hydraulique pointée du doigt au Canada

Les pouvoirs publics canadiens viennent de reconnaître que les séismes d'amplitude importante enregistrés dans le pays en juillet 2014 et août 2015 sont bel et bien à mettre sur le compte de la fracturation hydraulique. Un "record mondial' estiment même certains qui pointent du doigt les répercussions nocives de la technique. L'occasion pour le secteur d'accélérer le processus de mise au point de techniques alternatives ?

Lire la suite
Gaz de schiste

Gaz de schiste en Allemagne, retour sur la fracturation hydraulique

Dossier particulièrement sensible en Allemagne, la question de l'autorisation de la technique de la fracturation hydraulique oppose d'un côté ceux souhaitant que le pays bénéficie des retombées économiques et ceux qui craignent un impact négatif sur l'environnement. En ce sens, le gouvernement allemand a décidé d'attendre la rentrée pour le vote autorisant ou non la technique contestée.

Lire la suite
Gaz de schiste  fracturation hydraulique

Fracturation hydraulique : pas d'impact sur l'eau potable

Une étude réalisée aux Etats-Unis par un service du gouvernement américain révèle une excellente nouvelle pour toute la filière : la fracturation hydraulique n'entraîne pas de facto une pollution de l'eau potable.

 

Lire la suite
Allemagne  fracturation hydraulique

L'Allemagne autorise la fracturation hydraulique

Plusieurs mois d'âpres négociations auront été nécessaires au gouvernement actuel pour parvenir in fine à une loi autorisant la mise en œuvre de la technique de la fracturation hydraulique. Une avancée majeure pour le pays qui ne va pas pour autant sans présenter de nombreuses conditions.

Lire la suite
fracturation hydraulique  commission  québec

Au Québec, une commission spéciale vient d'être créée sur le gaz de schiste

Le gouvernement du Québec vient de créer une commission spéciale sur la question des répercutions néfastes de la technique de la fracturation hydraulique. Le but est de lever les nombreux doutes qui subsistent et de faire en sorte que l'exploitation du gaz de schiste soit en parfaite résonnance avec les cinq grandes conditions fixées par le gouvernement.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 >

L'extraction du gaz de schiste est relativement complexe. Pour les gaz et pétroles conventionnels, le processus est assez simple : il suffit d'atteindre les poches des gisements et d'en faire remonter le contenu. Pour les produits schisteux, l'huile et gaz de schale sont enkystés dans la roche elle-même.

Il faut alors mettre en place un processus différent d'extraction, la principale méthode consistant en une fracturation hydraulique horizontale de la roche mère. Cela consiste à micro-facturer la roche qui contient du gaz afin de dégager petit à petit le gaz prisonnier des couches dures pour pouvoir l'extraire ensuite.

Pour procéder à cette fracturation, de l'eau à très haute pression est injectée massivement par un conduit de forage. Sont mélangés à cette haut un certain nombre d'additifs chimiques qui ont chacun une vocation précise.

Les sables de granulométrie lubrifiés sont ajoutés à l'eau injectée et iront se loger dans les micro-fractures afin de les maintenir ouvertes. Des biocides sont également ajoutés afin de limiter la prolifération des bactéries dans le puits. Plusieurs détergents sont également présents afin d'augmenter la désorption du gaz pour en extraire en plus grande quantité.

Cette technique a été inventée dans les 1940 même si les premières extractions par fracturation hydraulique horizontale remontent véritablement aux années 1980.

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr