Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Le Botswana mandate British Karoo Energy pour son gaz de schiste

gaz de schiste  Afrique

Le gouvernement du Botswana vient de vendre les droits d'exploitation des sous-sols du pays à la compagnie British Karoo Energy dans le but d'extraire du gaz de schiste. Une aubaine pour le pays qui pourra également compter sur le soutien des Etats-Unis si besoin.  

C'est dans le parc Kgalagadi que le permis d'exploitation, de forage et d'extraction du gaz de schiste a été accordé à la compagnie énergétique britannique British Karoo Energy. Un parc qui se situe par ailleurs à la frontière avec l'Afrique du Sud, pays que l'on sait renfermer d'importantes quantités de gaz de schiste. Car si aucun chiffre n'a encore été communiqué quant au potentiel d'extraction de cette zone géographique précise du Botswana, la proximité avec son  voisin sud-africain laisse envisager des réserves prometteuses. D'autant que le lieu en lui-même soulève les critiques de nombreux défenseurs de l'environnement : le parc Kagdali est une réserve animale de toute première importance qui draine également un nombre conséquent de touristes. Le gouvernement du pays ne prendrait pas le risque de mettre à mal l'activité touristique dans cette région si le jeu n'en valait pas la chandelle.

Un consensus va devoir s'imposer

Le sujet est donc particulièrement sensible car d'un côté le Botswana ne pourra se passer d'une telle manne financière et énergétique et de l'autre le pays ne pourra ignorer les probables conséquences néfastes des opérations de fracturation hydraulique sur le faune et la flore de ce parc d'exception. Nul doute donc si l'expertise reconnue de British Karoo Energy a été sollicitée, la société étant attendue au tournant notamment sur les opérations d'étanchéification de ses puits afin qu'aucun produits chimiques employés lors du fracking ne se retrouvent dans les nappes phréatiques. Le Botswana pourra par ailleurs compter sur le soutien technique et technologique des Etats-Unis depuis que la candidate à la Maison Blanche pour 2016 Hilary Clinton a récemment rappelé que l'Oncle Sam est et serait disposé à apporter un soutien à tous les pays d'Afrique souhaitant développer le filon du gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr