Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Le producteur national d'énergie en Argentine gèle sa production de gaz de schiste

producteur national  énergie  Argentine production  gaz de schiste

YPF SA , le producteur d’énergie de l’Etat argentin, ferme le robinet sur certains de ses puits de gaz naturel alors que la deuxième récession en trois ans freine la demande, selon des personnes ayant une connaissance directe de la question.

La société avait lourdement investi dans le gaz de schiste alors que le gouvernement subventionnait la production pour remédier à un déficit commercial coûteux. Mais la crise économique définitivement ancrée en Argentine exige une réduction de l'offre, ont déclaré des personnes dont l'identité a été préservée.

L’économie de l’Argentine devrait se contracter de 1,6% cette année et s’aggraver au premier trimestre de 2019, après que les inquiétudes des investisseurs concernant le déficit budgétaire eurent déclenché une déroute monétaire. Avant même la récession, les foreurs se préparaient déjà au problème des augmentations saisonnières de la demande.

L’Argentine consomme beaucoup moins de gaz en été que pendant les mois d’hiver, plus froids, et elle a récemment effectué des ventes au Chili pour atténuer la situation. L'offre excédentaire est aggravée par un contrat gouvernemental d'importation de Bolivie jusqu'en 2026. Il y a aussi l'émergence d'un concurrent à YPF, Tecpetrol SA, qui inonde le marché avec du gaz de schiste issu de Vaca Muerta.

« Les caractéristiques géologiques de Vaca Muerta ne font aucun doute. La roche peut livrer, et Fortin de Piedra en est un exemple clair », a déclaré Juan Manuel Vazquez, responsable de la recherche sur les actions et le crédit chez Puente Hnos, à Buenos Aires. « Cependant, il y a un problème de demande dû à la saisonnalité et à la chute de l'activité économique. »

La production de gaz de YPF au deuxième trimestre de l'année - lorsque la récession a débuté - s'est établie en moyenne à 44 millions de mètres cube par jour, en baisse de 1,3% par rapport à la même période en 2017.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr