Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Le Task Force du Travailliste Chris Smith défend le gaz de schiste au Royaume-Uni

gaz de schiste  Royaume-Uni

Le Task Force dirigé par Chris Smith du Parti Travailliste vient de rendre publique une partie de son rapport sur l'exploitation du gaz de schiste au Royaume-Uni. Même si la fracturation hydraulique reste sujet à controverse, le gaz de schiste représente la solution incontournable dans le moyen-terme. Explications.       

Lord Chris Smith a été nommé il y a une année de cela président du Task Force en charge d'étudier l'impact économique, écologique, énergétique et environnemental du gaz de schiste au Royaume-Uni. Le but de ce groupe de travail est de faire toute la lumière sur les enjeux et les écueils éventuels de l'activité, dans le but d'informer de manière claire et complète le public, la classe politique, les industriels. Une manière raisonnée et raisonnable d'aborder le sujet en le dépassionnant au maximum. Les conclusions finales du groupe de travail seront par ailleurs rendues publiques d'ici décembre 2015.

Une position singulière

Mais en attendant la remise du rapport final, Chris Smith a tenu à apporter quelques arguments de soutien à la filière du gaz de schiste au Royaume-Uni que l'on sait être un important cheval de bataille de David Cameron. Et ils sont à vrai dire assez novateurs. La position de Chris Smith semble aller dans le sens d'une conciliation entre les pros gaz de schiste et les contres.

Selon lui, le Royaume-Uni pourra tenir ses engagements sur le changement climatique uniquement sur le long terme, et les énergies renouvelables n'étant pas suffisamment performantes et prêtes à l'être sur le court terme, le gaz de schiste doit prendre le relai dans le moyen terme. Comprenez, pour les prochaines décennies à venir. Quitte à abandonner la filière dès que le renouvelable pourra prendre le relai en quelques sortes. Le gaz sera une énergie incontournable pour les prochaines décennies, aussi mieux vaut-il prendre le taureau par les cornes et penser à une exploitation en bonne et due forme des sous-sols britanniques, riche de cette énergie.

Il rappelle également que du point de vue de l'impact environnemental, le gaz de schiste reste à ce jour bien moins polluant que le charbon.

Une prise de position objective et sage, visant à apaiser les tensions du public à l'égard du gaz de schiste.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr