Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Le Gaz de schiste US décelé dans l'air en Europe

Gaz de schiste  Europe  USA

L'éthane, un gaz très polluant pour les exploitations agricoles et irritant pour le système respiratoire, vient d'être détecté dans l'atmosphère de l'Europe en quantités importantes par une équipe de chercheurs belges qui mène une étude puis 25 ans. Une corrélation entre l'exploitation du gaz de schiste aux Etats-Unis et la hausse de l'éthane dans l'atmosphère en Europe est avancée. L'étanchéité des puits de forage en est la cause.    

Depuis 2009, des études sont menées sur la qualité de l'air en Europe, avec la mise en place d'un dispositif de détection d'une trentaine de gaz dont l'éthane entre autre. Une équipe de chercheurs de Liège réalise ainsi depuis 25 ans des relevés un peu partout en Europe. Ils ont à ce titre installé un spectromètre à plus de 3 500 mètres d'altitude dans une station de montagne en Suisse. Et les résultats compilés de ces 25 dernières années font ainsi ressortir que l'éthane est de plus en plus en présent dans l'atmosphère depuis l'année 2009 en particulier.

Si 2009 est une année clé dans l'étude, c'est parce qu'elle marque le début de l'exploitation à grande échelle du gaz de schiste aux Etats-Unis, et l'éthane est d'ailleurs un gaz contenu dans les sous-sols de l'Oncle Sam. Et depuis 2009, la présence de l'éthane dans l'atmosphère augmente de 5% par an, alors qu'elle diminuait de 1% chaque année au cours des deux précédentes décennies.

L'étanchéité des puits désignée responsable

Mais de là à y voir un lien direct de cause à effet, il fallait auparavant comparer les résultats des analyses atmosphériques aux USA. L'étude révèle ainsi que des hausses semblables aux Etats-Unis et en Amérique du Nord de manière générale ont été enregistrées.

Sur les 1 592 puits de forage de gaz de schiste aux USA, des fuites parfois importantes d'éthane sont systématiquement enregistrées. Et c'est bien le manque d'étanchéité des forages qui est à l'origine de la présence trop importante de l'éthane dans l'air américain et européen donc.

Les récentes prises de positions de Barack Obama quant à l'activité du gaz de schiste aux Etats-Unis devraient à terme faire évoluer les choses. Pour rappel, le Président US a modifié la législation du secteur pour rendre l'activité plus respectueuse de l'environnement : publication des additifs chimiques employés lors de la fracturation hydraulique et meilleure étanchéité des puits de forage justement. Nul doute que les résultats de l'étude du groupe de chercheurs de Liège fassent réagir le pouvoir politique américain en contraignant les professionnels du gaz de schiste à revoir leur process d'extraction au plus vite.   

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr