Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

L'Afrique du Sud planche sur son gaz de schiste

Gaz de schiste  Afrique du Sud

L'Afrique du Sud, qui cherche à réduire sa pénurie énergétique, travaille actuellement sur le développement de la filière du gaz de schiste. Car le pays renfermerait des réserves plus que prometteuses.    

Il s'agit d'un vaste plan de développement sur le moyen et long terme sur lequel planche le gouvernement actuel d'Afrique du Sud. Un plan d'exploitation des ressources fossiles et minérales, de ses ressources énergétiques. Une annonce vient même d'être faite dans ce sens par le Ministre des ressources minérales, Mosebenzi Zwane. Un plan qui permettrait de dégager au total quelques 3 500 milliards de dollars. Un véritable trésor sous-terrain. Pour y parvenir, le gouvernement est en train de mener de multiples discussions avec les plus grandes compagnies énergétiques mondiales pour qu'elles apportent au pays leur expertise et savoir-faire en échange d'un permis d'exploitation commerciale.

Et dans ce vaste programme de développement de la filière minérale et énergétique, se trouve également le gaz de schiste. Car les dernières estimations effectuées dans le pays révèlent un potentiel plus que prometteur : l'Afrique du Sud serait en possession des huitièmes plus grosses réserves de gaz de schiste au monde. La région de Karoo, située dans la province du Cap, contiendrait ainsi à elle-seule non moins de 11 000 milliards de mètres cubes de gaz de schiste.  

Correctement exploitées, ces réserves changeraient la face énergétique du pays, changeraient également positivement des pans entiers de l'économie. D'une part, les populations pourraient bénéficier d'une énergie abondante et meilleure marché et de l'autre les entreprises de l'industrie ou d'autres secteurs encore jouiraient d'une énergie accessible et en quantité presque illimitée. L'industrie plastique aux Etats-Unis a ainsi énormément gagné en rentabilité, car disposant d'une manne gazière conséquente, les coûts de production ont grandement diminué. Plus encore, une fois la demande intérieure satisfaite, l'Afrique du Sud pourra même envisager de revendre son gaz sur les marchés internationaux car bien des pays en ont cruellement besoin.  

Les mois à venir verront à n'en point douter de grandes manœuvres s'opérer entre le gouvernement sud-africain d'un côté et de grandes compagnies gazières telles que BP, Total ou encore Gazprom. 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr