Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Gaz de schiste : la fracturation pourrait sérieusement commencer en 2018 sur le sol britannique

Gaz de schiste  fracturation  royaume-uni  2018

Les entreprises en faveur de l'extraction du gaz de schiste au Royaume-Uni espèrent une année 2018 de meilleure facture, après 12 mois d'opposition, de protestations et d'interdiction (en Écosse).

Les compagnies britanniques de gaz de schiste ont déclaré que la fracturation sur le sol britannique allait enfin commencer en 2018, après une autre année sans avancées sérieuses au milieu d'une forte opposition.

Les chiffres de l'industrie indiquent que l'année prochaine sera cruciale pour le secteur, car les entreprises commencent le processus de fracturation hydraulique pour extraire le gaz piégé sous terre dans le schiste.

Les 12 derniers mois n'ont pas été favorables à cette industrie embryonnaire. L'Écosse a interdit la fracturation, tandis que l'opposition publique au Royaume-Uni a atteint des sommets, au rythme de manifestations d'ampleur.

Les compagnies à l'avant-garde de la poussée pour la fracturation en Grande-Bretagne affirment désormais que tout devrait changer en 2018. « Nous verrons des résultats dès l'année prochaine, bien qu'aucun de nous ne puisse dire avec certitude quels seront les résultats, bien entendu », déclare ainsi Francis Egan, directeur général de Cuadrilla.

De l'énergie pour 25 ans

Selon British Geological Survey, la Grande-Bretagne est assise sur des gisements de gaz de schiste qui pourraient approvisionner le Royaume-Uni pendant 25 ans.

Un rapport de 2013 a suggéré qu'une zone s'étendant du Lancashire au Yorkshire et au Lincolnshire pourrait contenir au moins 1 300 tonnes cubes de gaz.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr