Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Gaz de schiste au Canada : l'avis de la population pour lever le moratoire sur le fracking

Gaz de schiste  fracturation hydraulique  Canada

Au Canada, la Commission sur la fracturation hydraulique au Nouveau-Brunswick vient d'initier une grande consultation envers les populations locales. Le but, recueillir les avis des habitants de la province, les faisant ainsi participer à la possible levée du moratoire sur le gaz de schiste. Une excellente initiative.        

Dirigée conjointement par Marc Léger, Cheryl M.G Robertson et John McLaughlin, la Commission sur la fracturation hydraulique au Nouveau-Brunswick a démarré ses travaux d'études d'impact et d'analyse en mars 2015. Elle a pour mission de valider ou non la possibilité d'employer la fracturation hydraulique comme méthode d'extraction du gaz de schiste. Très prudente, pragmatique et méthodique, cette commission vient de lancer une grande consultation en ligne vis-à-vis des Néo-Brunswickois qui sont invités à laisser leurs commentaires, leurs avis et retours éventuelles d'expérience et de connaissances sur un site web spécialement dédié.

A noter que sont particulièrement sollicitées dans cette démarche les personnes ayant une bonne connaissance de l'industrie du gaz de schiste, ceux habitants à proximité de forages ou encore celles spécialisées en santé publique, en droit ancestraux des Autochtones ou encore en gestion des terres et marchés de l'énergie en Amérique du Nord. Un panel large mais également précis des personnes qui possèdent soit des connaissances ou une expérience en matière de gaz de schiste.

Un exemple à suivre ?

Outre les multiples aspects du travail technique et scientifique de cette commission, le fait de faire directement participer les populations qui seront concernées par l'exploitation du gaz de schiste dans leur province est remarquable et constitue même un exemple à suivre. Car même si les retombées économiques et énergétiques de la filière du gaz de schiste sont des plus conséquentes, ne pas inclure la population dans le process de prise de décision est risqué. Au contraire, recueillir les avis, échanger, expliquer, permet d'une certaine manière de travailler à la recherche d'un consensus général.

Aussi, bon nombre de pays souhaitant lancer l'exploitation de leurs sous-sols devraient-ils certainement suivre cet exemple, cela permettant de dépassionner le débat, de ne pas laisser de côté le public mais au contraire de l'inclure au maximum dans le processus de prise de décision. Le tout en communicant l'intégralité des tenants et aboutissants du fracking.

Reste à savoir à présent quels seront les résultats de cette grande consultation en ligne qui s'apparente d'ores et déjà à un succès sur le plan politique.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr