Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Cuadrilla présente une demande officielle pour la fracturation du premier puits de gaz de schiste horizontal au Royaume-Uni

Cuadrilla puits  gaz de schiste  horizontal  Royaume-Uni

La compagnie d'énergie Cuadrilla a demandé au gouvernement britannique de procéder à la fracturation hydraulique du premier puits de gaz de schiste au Royaume-Uni.

Cuadrilla a déclaré avoir soumis la demande pour son site de Preston New Road à Little Plumpton, dans le Lancashire.

Cette initiative intervient quelques jours après que la proposition du gouvernement britannique d'assouplir les lois d'urbanisme qui s'appliquent à la fracturation hydraulique.

Le patron de l'entreprise, Francis Egan, a déclaré qu'il cherchait à obtenir le consentement "dans les meilleurs délais" après l'annonce.

Cuadrilla a confirmé avoir terminé le forage de son premier puits d'exploration horizontal à Preston New Road le mois dernier.

Le puits a été foré à travers le schiste de Lower Bowland à une profondeur d'environ 2 700 m sous terre et s'étend latéralement sur 800 m.

Francis Egan, directeur général de Cuadrilla, a déclaré que l'annonce récente du gouvernement soulignait "l'importance nationale du gaz de schiste".

"Nous sommes maintenant très près de démontrer que le gaz de schiste du Lancashire peut être développé commercialement de manière sûre et respectueuse de l'environnement."

La société a indiqué que le forage d'un deuxième puits d'exploration de gaz de schiste horizontal sur le site devrait être bientôt achevé à l'occasion d'une seconde fracturation.

Cuadrilla a indiqué s'attendre à commencer à fracturer les deux puits plus tard cette année.

Protestations quotidiennes

Le conseil du comté de Lancashire a refusé la demande de Cuadrilla en 2015, mais la décision a été annulée l'année suivante par le gouvernement suite à une enquête d'appel et de planification.

Des protestations anti-fracturation sont organisées quotidiennement sur le site de Preston New Road depuis janvier 2017 par des opposants qui prétendent que le procédé est dangereux pour l'environnement.

Selon les estimations, l'affectation quotidienne de policiers sur le lieu de la manifestation aurait coûté plus de 7 millions de livres (7,98 millions d'euros).

Une enquête publique a été relancée le mois dernier au sujet des projets de Cuadrilla de fracturer à Roseacre Wood. Des projets qui sont pour l'heure bloqués en raison des inquiétudes sur l'impact du site sur la région.

L'inspecteur de planification enverra ses recommandations au gouvernement britannique afin que celui-ci tranche.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr