Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Pénurie de gaz au Royaume-Uni : l'exploitation des réserves de schiste britanniques devient une évidence

Pénurie gaz  Royaume-Uni   exploitation  schiste

Tandis que les tempêtes de neige persistent au Royaume-Uni, le fournisseur d'énergie National Grid a mis en garde contre une éventuelle pénurie de gaz.

La météo extrême qui frappe le Royaume-Uni donne aux partisans de l'industrie du gaz de schiste des cartouches pour leur argumentaire.

Après plus de 24 heures de neige et de gel dans le Royaume, la plupart des écoliers sont contraints de rester à domicile, ce qui pousse National Grid a penser qu'une éventuelle pénurie de gaz pourrait survenir du fait de ce nombre accru de logements occupés en journée.

À 5 h 45, ce vendredi matin, National Grid a ainsi émis un « avertissement de déficit de gaz ».

Le fournisseur sonne l'alerte et appelle les responsables britanniques à saisir l'opportunité du gaz de schiste, qui promet d'être une source de gaz domestique importante pour le pays, ce qui réduirait la dépendance du Royaume-Uni vis-à-vis des importations étrangères.

Dépendance au gaz étranger

« Le Royaume-Uni dépend de manière inquiétante des importations de gaz qui devraient par ailleurs représenter 80% des stocks nécessaires d'ici 2035 », a déclaré Ken Cronin, directeur général du groupe industriel britannique Onshore Oil and Gas.

Ken Cronin ajoute qu' « étant donné que près de 50% de notre électricité est produite par le gaz et que 84% de nos maisons sont chauffées avec, la nécessité de s'assurer que nous détenons notre propre source de gaz plutôt que de continuer à dépendre des importations devient aujourd'hui évidente. »

« Nous pensons que la bonne voie à suivre est de produire du gaz naturel britannique à partir du schiste onshore et nous travaillons dur pour atteindre cet objectif, » a-t-il ajouté.

Des entreprises telles que Cuadrilla, IGas Energy et Third Energy sont à l'avant-garde de l'industrie britannique du gaz de schiste et de nouveaux projets sont prévus pour 2018 et 2019, mais les progrès pour rendre cette source viable sont pour le moment infimes.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr