Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Gaz de schiste en Angleterre : un premier forage lancé

Gaz de schiste en Angleterre : un premier forage lancé

La société britannique Cuadrilla vient de voir sa demande de forage d'un puits de gaz de schiste tout juste autorisée. Si cette exploitation dans le nord-ouest du pays est une première, l'industrie essuie cependant les plâtres dans le reste du Royaume-Uni où la législation au niveau local est pour le moment complexe et lente à appliquer.

C'est dans le comté du Lancashire, dans le nord-ouest du pays, que Cuadrilla se félicite de voir acceptées ses demandes d'autorisation de forage de plusieurs puits. Un feu vert accordé de facto à la controversée technique de la fracturation hydraulique qui peine toujours à trouver grâce aux yeux de l'opinion publique.

Petit bémol toutefois car la direction de Cuadrilla indique dans une communication récente que si la collectivité locale du comté de Lancashire a bel et bien recommandé l'application de la fracturation hydraulique pour l'exploitation du gaz de schiste de ses sous-sols, la compagnie énergétique s'en remet désormais au comté de Lancashire lui-même. Pour autant, la décision définitive ne devrait plus se faire attendre et les opérations de forage pourraient alors débuter sous peu. Dans l'éventualité plus que probable où le feu vert serait donné à Cuadrilla, il s'agirait de la première autorisation du genre accordé depuis 2011.

Accord national et blocage local : le paradoxe anglais

L'autorisation accordée à la société Cuadrilla est des plus significatives et représentatives du paradoxe dans lequel le Royaume-Uni se trouve quant à l'exploitation du gaz de schiste.

D'un côté, au niveau national, le pouvoir politique ne trouve rien à redire quand au déploiement de la filière. Bien au contraire même puisque le Premier ministre David Cameron lui-même a appelé de ses vœux que la filière se développe tambour battant.

Mais de l'autre, au niveau local, la donne est différente. Tout est affaire ici de s'accorder avec la législation des collectivités quant à l'aménagement du territoire. Une réglementation complexe et pléthorique fonction de telle ou telle collectivité, un processus particulièrement long pour un chemin semé d'embuches.

Dan Lewis, l'auteur d'un rapport sur la gaz de schiste au Royaume-Uni déclare à cet égard que "Le processus est beaucoup plus lent que prévu. La réglementation locale sur l'aménagement s'est avérée imprévisible."

Et c'est ce sur quoi Cuadrilla s'est cassé les dents à plusieurs reprises. Car si la compagnie vient de voir l'une de ses demandes accordée, il n'en a pas été le cas par le passé. En 2011, la société s'était ainsi vue imposée un moratoire dans un comté d'Angleterre où elle souhaitait procéder à un forage. Et dans le comté de Lancashire, là même où le permis est sur le point de lui être délivré, une autre collectivité locale a rejeté une de ses demandes annexes. La raison avancée étant que l'activité perturberait trop le trafic routier.

Pour autant, on peut y voir là le fait que l'industrie du gaz de schiste essuie les plâtres mais que certains aménagements voire assouplissements des lois pourront à terme permettre de passer à un niveau supérieur.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr