Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Pourquoi il ne faut pas renoncer au gaz de schiste américain

Gaz de schiste  France

Dans une récente publication, Jean-Sylvestre Mongrenier de l'Institut Thomas More, détaille les raisons pour lesquelles le gaz de schiste américain est hautement stratégique pour l'Europe.                        

Ségolène Royal s'est montrée ferme quant aux premières importations du GNL américain contenant du gaz de schiste en déclarant qu'elle allait examiner les voies de recours juridique pour permettre son interdiction. Parallèlement, la ministre de l'Ecologie a également fait part de son intention de voir EDF et Engie remettre en cause leurs contrats d'approvisionnement en gaz américain. Au-delà même du simple aspect fantaisiste de la démarche de la ministre qui s'apparente plus à un coup de comm' qu'à une véritable volonté réaliste, la question du gaz de schiste américain est selon Mongrenier un véritable enjeu énergétique et politique pour l'Europe.

La première raison est évidemment la sécurité énergétique que ce nouveau flux gazier procure et procurera au Vieux Continent. Car en établissant un flux régulier entre les côtes US et les côtes européennes, la France, l'Italie, l'Espagne, l'Allemagne et consorts verront ainsi leur approvisionnements sécurisés, les Etats-Unis étant en possession de stocks colossaux à écouler depuis qu'ils sont devenus en 2009 les tous premiers producteurs de gaz de la planète. Car l'Europe importe 40% de son gaz naturel de la seule Russie. La dépendance est bien trop forte et le gaz américain permet justement de redistribuer les cartes en venant s'ajouter au corridor gazier sud qui acheminera du gaz naturel conventionnel en provenance d'Azerbaïdjan notamment.

Mais au niveau du tarif également, refuser voire interdire le gaz américain serait une grave erreur stratégique. Car déjà les effets des premières importations se font ressentir. Gazprom voyant d'un mauvais œil cette nouvelle concurrence a octroyé un premier rabais sur ses tarifs de vente de gaz à Engie notamment. En maintenant l'importation du gaz US sur le moyen voire  long terme, les effets sur les prix seraient encore meilleurs pour les consommateurs.

Pression politique et préparation de l'avenir

Le gaz de schiste américain influe donc positivement sur la sécurité de l'approvisionnement en énergie de l'Europe et sur les prix à la consommation mais pas seulement. Au-delà de ces deux aspects pourtant déjà notables, ouvrir les importations au gaz américain participera à mettre la pression politique et diplomatique sur la Russie. L'Europe qui condamne l'action de Moscou notamment en Ukraine aura plus de poids diplomatique si ses commandes sont appelées à diminuer. Un message qui sera entendu car la Russie écoule 86% de ses stocks de gaz vers l'Europe. Comment le pays parviendrait-il à se passer d'un tel client ?

Enfin, continuer d'importer du gaz américain c'est également préparer l'avenir. Le baril de pétrole remonte doucement mais sûrement, celui du gaz étant partiellement indexé dessus. S'il n'est pas encore au niveau de 2014 (115 dollars), il faut toutefois s'y préparer en négociant d'ores et déjà des achats à des tarifs avantageux. Et les Etats-Unis sont enclins à travailler avec l'Europe.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr