Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Avantages et inconvénients du gaz de schiste

gaz de schiste

L'exploitation du gaz de schiste à travers le monde suscite bon nombre d'inquiétudes voire de réelles craintes. Certains pays comme la France en interdisant même pour le moment son exploitation malgré les réserves abondantes contenues dans ses sous-sols. Pour autant, les atouts de l'activité ne manquent pas. Aussi, pour se forger une réelle opinion sur la question, le mieux reste d'être en connaissance des avantages et des inconvénients de l'activité.     

Les objections faites au gaz de schiste

Parmi les inconvénients que génère la filière du gaz de schiste, ses détracteurs avancent comme principal point néfaste les retombées négatives de la technique de la fracturation hydraulique.

Le premier point est la relation de causalité qui existerait entre la technique et la résurgence de séismes de plus ou moins fortes intensités comme ce fut le cas dernièrement au Canada.

Par ailleurs, le fracking nécessite l'emploi d'additifs chimiques qui font craindre une contamination des nappes phréatiques. Avec un risque sanitaire sur les populations.

Les quantités d'eau nécessaires à l'emploi de la fracturation hydraulique sont jugées par beaucoup démesurées, au regard de la raréfaction de cette ressource vitale pour la planète.

Autre point, l'exploitation du gaz de schiste serait responsable de fuites de méthane, ce gaz à effet de serre participant activement au réchauffement climatique, vingt fois plus nocif que le CO2.

Les effets positifs de la filière

Il n'y a pas uniquement des ombres au tableau concernant le gaz de schiste, car dans les pays où l'exploitation est lancée, on parle même de révolution énergétique.

La première raison en est la formidable indépendance énergétique que l'activité a produite. L'exemple type en est bien entendu les Etats-Unis qui sont rapidement devenus les tous premiers producteurs mondiaux de gaz. Et c'est sans compter sur les dizaines d'années de consommation d'énergie que le filon leur octroie. Terminées les importations coûteuses en GNL, le gaz est désormais abondant et disponible sur place et presque à l'envie.

Comme toute activité connaissant une croissance fulgurante, le gaz de schiste a créer et créera des milliers d'emplois, que cela soit en amont comme en aval. Des emplois de toutes sortes, dans tous les métiers, de l'emploi d'ouvriers en passant par les commerciaux, les cadres.... Toutes les couches de la société peuvent en bénéficier. A titre d'exemple, exploiter le gaz de schiste en France permettrait la création de plus de 200 000 postes.

Et que dire des entrées de capitaux ? Des recettes de la vente du gaz ? Là encore elle sont conséquentes. Toujours en gardant l'exemple de la France, les analystes estiment à plus de 100 milliards d'euros les gains potentiels escomptés.

Par ailleurs, l'arrivée soudaine et massive d'importantes quantités de gaz en plus de celles qui sont traditionnellement déjà présentes sur les marchés internationaux ont fait chuté le prix de l'énergie, pétrole inclus. Avec tous les avantages que cela engendre pour les états, les sociétés, les particuliers.

Se faire une opinion sur le gaz de schiste est donc affaire de prise en considération tant des points forts que des points faibles. A ce titre, les industriels de la filière repensent actuellement leurs méthodes de travail : amélioration de l'étanchéité des puits de forage, recherche et mise au point de techniques alternatives à la fracturation hydraulique, diminution des émissions de gaz à effet de serre... 

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr