Actualités sur le gaz et de l'huile de schiste : prospection, exploitation, extraction par fracturation hydraulique...

Washington approuve la construction d’un terminal d’exportation de gaz de schiste auquel participera GDF Suez

Washington  Cameron Parish  exportations  GDF Suez

Mardi 11 février, le département américain de l’énergie a annoncé qu’il autorisait la construction d’une usine de gaz naturel liquéfié à Cameron Parish, dans le golfe du Mexique. GDF Suez prendra part aux investissements nécessaires à la mise en place de ce terminal d’exportation de gaz de schiste.

Devenir « l’énergéticien de référence dans le monde émergent »

Cameron Parish sera seulement le 5e terminal d’exportation approuvé par l’administration Obama. Représentant 10 milliards de dollars (7,3 milliards d’euros) d’investissements : GDF Suez en détient 16,6 %. Si la décision d’investissement de l’entreprise française ne devrait intervenir que dans le courant de l’année, Gérard Mestrallet a d’ores et déjà assuré qu’elle sera « évidemment favorable ». L’Américain Sempra et les Japonais Mitsubishi et Matsui devraient également participer.

Par cet investissement, GDF Suez « pourra développer ses ventes de long terme sur un marché mondial en croissance rapide », a précisé Gérard Mestrallet. Le but de la société étant d’être « l’énergéticien de référence dans le monde émergent » et de « se renforcer dans les grandes infrastructures gazières ». De fait, les exportations au départ de Cameron Parish devraient essentiellement être à destination de l’Asie, via le canal de Panama. Outre le renforcement de sa position aux Etats-Unis, GDF Suez est également présent dans 4 des 5 terminaux gaziers en service ou en construction en Inde, dans 2 terminaux chinois et dans le terminal flottant géant en Uruguay.

Réactions et commentaires
Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !
Déposer un commentaire

Réseaux sociaux

LeGazDeSchiste.fr